auteurs étrangers, auteurs français, professionnels, hommes, femmes, policier, thrillers, romans noirs, psychologique, littérature noire, littérature blanche, terreur, fantastique, témoignage, faits de société, Uncategorized

Mon top 10 pour l’année 2019

Encore une année riche en découvertes en tous genres : des premiers romans, des auteur(e)s confirmé(e)s, des déceptions, des émotions plein la tête, des rencontres inoubliables …
J’espère que 2020 sera aussi étonnante ; en attendant je vous dévoile mon top 10 pour l’année 2019. Il a été parfois très difficile de départager certains livres, mais le coeur a parlé.
Alors sans plus attendre et par ordre de préférence, voici mon classement

1. STANISLAS PETROSKY « Ils étaient vingt et cent … » un témoignage extraordinaire à travers les dessins d’un jeune adulte, des horreurs des camps de concentration. Pour ne surtout pas oublier.
2. CEDRIC CHAM « Broyé » thriller psychologique à ne pas mettre en toutes les mains. Quelle découverte !
3. MATTIAS KÖPING « Les démoniaques » une réalité écoeurante savamment décrite sans tabou.
4. FRANCK THILLIEZ « LUCA » le SHARKO que j’aime est revenu. Par le maître incontesté du polar/thriller français.
5. JACQUES SAUSSEZ « Enfermé.e » une histoire de famille violente. Un cri d’amour émouvant !
6. DB JOHN « L’étoile du nord » un premier livre qui nous plonge dans les ruelles sombres de la Corée du Nord. Absolument indispensable.
7. JACQUES PONS « Organigramme » un thriller sur le harcèlement hiérarchique. Un premier livre et une très belle découverte.
8. CATEL BOCQUET « Joséphine BAKER » parce qu’elle restera l’américaine la plus française. Une grande dame avec un coeur d’amour immense.
9. JOHANA GUSTAWSSON « Block 46 » quelle écriture, quel récit, quel témoignage et quelle auteure !!!! no comment
10. ARMELLE CARBONEL « Majestic murder » fantastique, thriller, morbide … Waouh !!!!

Uncategorized

La tour de Sélénite d’Arnaud CODEVILLE

Résumé de l’histoire : Adel Blanchard est un écrivain en perdition. Depuis quelques mois, sa vie ne se résume qu’à éviter les huissiers et à courir après son ex-femme pour voir ses deux enfants. Pour sortir la tête de l’eau, il accepte un poste de professeur de Lettres dans une faculté de Lille mais peu à peu, il ne peut s’empêcher de glisser dans la dépression. Un soir, alors qu’il est prêt à commettre l’irréparable, sa voisine de palier intervient miraculeusement et l’en empêche. Il voit en elle l’opportunité de démarrer un nouveau chapitre de sa vie, c’est donc naturellement qu’il participe au projet universitaire qu’elle organise avec un collègue : la restauration d’un phare en Loire-Atlantique.
Malheureusement, il ne se doute pas que ce périple le mènera au cœur de la terreur où il y laissera une partie de son âme …

Ce que j’en pense : C’est une première lecture de l’année dans le style « Terreur/Fantastique ». Très bien écrit pour un premier roman et c’est à souligner.
Les chapitres sont bien rythmés, l’ambiance est celle que l’on peut ressentir et/ou imaginer lorsque l’on se trouve sur un petit caillou, isoler de tout, en pleine tempête, dans un phare inhabité et assez hostile. Les fantômes du passé ressurgissent, c’est oppressant, sanguinaire, malgré parfois une légère pincée d’humour pour relâcher les tensions.
Mais j’en aurai voulu plus dans la terreur, beaucoup plus même … je vais tout de même suivre cet auteur (j’espère qu’il sera présent à la foire du livre de Bruxelles en 2020 !!!!) ; j’ai adhéré à cette narration, alors pourquoi se priver d’un plaisir supplémentaire.
A lire pour découvrir …

Sortie nationale le 1er juin 2015.

Biographie de l’auteur : De nationalité française, né à Croix en 1980, infographiste et développeur web, il aime les maths et la littérature, en particulier le genre fantastique. Son univers, Arnaud Codeville le puise dans son autre passion qu’il pratique depuis l’âge de 17 ans : les jeux de rôle qui le propulsent dans des univers hors du commun.
« La Tour de Sélénite » est son premier roman.

En novembre 2017, Mons livres
Uncategorized

Dans la toile de Vincent HAUUY

Résumé de l’histoire : Isabel Gros est une miraculée. Seule survivante d’une fusillade, elle a passé deux semaines dans le coma. Contrainte d’abandonner sa carrière de critique d’art et ne supportant plus la vie citadine, elle quitte Paris avec son mari, pour s’installer dans leur nouveau chalet, au coeur des Vosges. Souffrant de graves séquelles, Isabel pense se reconstruire grâce à la peinture. Mais le malaise qu’elle ressent dès son arrivée va rapidement se transformer en terreur.

Ce que j’en pense : Thriller psychologique incontournable à lire si vous aimez vous faire des noeuds au cerveau … comme moi par exemple !!!!
Mais je vous rassure, l’auteur vous aidera à les dénouer tout à la fin de son roman …
Le récit est divisé en deux parties :
* aujourd’hui, le quotidien d’Isabel (le personnage principal) est décrit avec précision mais aussi avec une certaine froideur dans son comportement et pour cause …
* le passé aux Etats-Unis, où la famille d’Isabel est originaire : avec ses secrets, ses non-dits, ses coups durs.
J’ai beaucoup aimé l’endroit où se déroule l’action, un chalet isolé proche de Gérardmer (Vosges françaises), région très chouette.
Petit bémol : il m’a quand même manquée le petit truc qui fait que tu adhères à 100%.
A lire pour découvrir.
Je remercie chaleureusement les éditions Hugo Thriller pour leur confiance.
Sortie nationale le 02 mai 2019.

Biographie de l’auteur : De nationalité Française, né à Nancy le 23/04/1975, Vincent Hauuy est un concepteur de jeux vidéo, romancier et scénariste.
Il est titulaire d’un master en information et communication à l’Université de Metz en 2000.
« Le tricycle rouge », son premier roman, a obtenu le Prix VSD-RTL du meilleur thriller français 2017. Il récidive avec une nouvelle enquête, « Le brasier », publié en 2018.
« Dans la toile » est paru en 2019.
Vincent Hauuy a vécu avec sa famille à Montréal, au Québec, où il a travaillé dans le monde du jeux vidéo, de 2012 à 2018. Il vit maintenant au Portugal.