auteurs étrangers, auteurs français, professionnels, hommes, femmes, policier, thrillers, romans noirs, psychologique, littérature noire, littérature blanche

La petite mort de Virgile de Christian RAUTH

Résumé de l’histoire : 4 mars 2014. Ce jour-là, Gina Santos enterre son mari, Virgile. Toute la ville rend hommage à celui que l’on appelait le « petit Portos », modeste maçon devenu un entrepreneur prospère. Elio Figo, l’ami d’enfance, est là qui soutient la veuve. Arnaud Fortier, grand capitaine d’industrie, notable fortuné et responsable de la faillite annoncée de l’entreprise de Virgile, se fait discret dans la foule. Mais trois semaines plus tard, Elio Figo s’est jeté par la fenêtre, Fortier est sauvagement assassiné et les deux prêteurs sur gages de Virgile sont retrouvés carbonisés. Beaucoup trop de morts autour de la veuve, se dit monsieur Yo, l’assureur qui vient de faire un virement de quinze millions d’euros à Gina. Yo mandate alors Timon Barthès, expert en arnaques aux assurances-vie. Une question se pose bientôt : qui est dans le cercueil de Virgile Santos ? Le détective sait-il qu’il va enquêter au pays des revenants ? La Petite Mort de Virgile, destin croisé de trois hommes réunis à la vie à la mort pour l’amour fou d’une femme.

Ce que j’en pense : Quelle histoire, mes aieux !!!!
Un méli-mélo d’intrigues, de meurtres, de vengeance, d’histoires et de secrets de famille, de goujaterie, d’amitiés, d’argent.
De l’amour, de l’humour dans les rues de Paris et d’Angoulême sur fond sonore d’Amin MAALOUF.
Timon et Anaïs, le Nestor Burma and Co du XXIème siècle … quel couple !!!!
Une enquête bien ficelée, des dialogues subtils, des scènes tristes et à mourir de rire – quel paradoxe ! -, de l’action.
J’ai adoré me détendre au milieu de tout ce petit monde.
A lire si vous avez envie de vous changer les idées.

Lu en version numérique.
Sortie nationale le 25 octobre 2018.

Biographie de l’auteur : Christian Rauth de son vrai nom Christian Roth, né à Paris le 9 mai 1950, est un acteur et scénariste français. Il est également auteur de théâtre et de roman.
C’est au théâtre qu’il débute en tant qu’acteur mais aussi en tant que metteur en scène. Il crée d’ailleurs sa compagnie de théâtre en 1976. Il coécrit également des pièces de théâtre avec Pierre Pelot.
Au cinéma, on retiendra surtout Omnibus, primé à Cannes en 1992 et aux Oscars en 1993, et dont il est le coauteur du scénario avec Sam Karmann.
Mais c’est surtout grâce à la télévision qu’il est connu. C’est, en effet en 1989 qu’il devient René Auquelin, l’un des mulets de Navarro, aux côtés de Roger Hanin, Sam Karmann ou encore Daniel Rialet. Jusqu’à la mort de ce dernier en 2006, Rauth et Rialet multiplieront les collaborations. Les deux amis créent la série Les Monos pour France 2, en 1999. Christian Rauth y interprète le rôle de Manu, un éducateur. Il en est également le scénariste. En 2002, il abandonne la série pour en écrire et créer une nouvelle sur TF1, toujours aux côtés de Daniel Rialet: Père et Maire. Rauth y interprète le rôle du Maire, Hugo Boski.
Il est le père de l’actrice Julie-Anne Roth, d’Antonin Roth (décédé en mars 2008), de la chanteuse Héloïse Rauth, de Thomas Roth et de Justine Roth.

Uncategorized

En attendant Bojangles d’Olivier BOURDEAUT

Résumé de l’histoire : Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis.
Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mlle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères.
Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte.
L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.
L’optimisme des comédies de Capra, allié à la fantaisie de L’Écume des jours.

Ce que j’en pense : Je ne sais pas si j’aurai aimé faire partie de cette famille mais j’aurai aimé être leur amie.
Quel tourbillon de la vie !!!
Derrière cette légèreté d’écriture, l’auteur a fait de ce récit à un hymne à l’amour incroyable.
Que j’ai aimé cet optimisme joyeux, ces idées décalées, ces fêtes improvisées, cette désinvolture de la vie.
Mais chose bizarre, lorsque la fin de l’histoire est arrivée, j’ai eu le bourdon, un pincement au coeur, de la nostalgie d’abandonner cette famille extraordinaire.
J’ai été très attendrie par ces trois personnages, sans oublier « Superfétatoire » … et quand tout au long du récit vous êtes doucement bercés par la voix exceptionnelle de Nina SIMONE et son « Mr BOJANGLES », alors les larmes arrivent.
Un livre à lire de toute urgence.
Je garderai dans un coin de mon coeur ce moment inoubliable de lecture.

Ci-joint le lien de la musique de Nina SIMONE « Mr Bojangles »
https://www.youtube.com/watch?v=PjfV1q2yO1c

Sortie nationale le 07 janvier 2016

Biographie de l’auteur : Olivier Bourdeaut est un écrivain français, né le 3 juillet 1980 à Nantes dans la Loire-Atlantique.
Son premier roman En attendant Bojangles, paru en janvier 2016 aux éditions Finitude, est récompensé la même année du prix France Culture-Télérama, du grand prix RTL-Lire, du prix Emmanuel-Roblès, et du prix Roman France Télévisions.
Fils d’un notaire nantais, Olivier Bourdeaut est le troisième d’une famille de cinq enfants. Après son échec au brevet des collèges, il s’oriente vers un BEP vente-action marchande et devient agent immobilier à Nantes. À l’âge de trente ans, il perd son travail et décide de se consacrer à la littérature. Il travaille durant deux ans à l’écriture d’un premier roman, sombre, qui ne trouvera cependant aucun éditeur. Alors qu’il réside chez ses parents en Espagne, il se consacre à l’écriture, rapide en sept semaines, d’un autre roman léger et loufoque qui deviendra En attendant Bojangles. Publié par les éditions Finitude, les premières à s’en être porté acquéreur, le livre reçoit le soutien enthousiaste de Jérôme Garcin dans Le Nouvel Observateur et rencontre immédiatement un énorme succès auprès du public.


Uncategorized

Le bal des folles de Victoria MAS

Résumé de l’histoire : Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles. Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles – d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques – ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.

Ce que j’en pense : Je n’aurai pas assez de mots pour vous parler de ce magnifique récit ; au fur et à mesure de ma lecture, les sentiments et les émotions se sont mélangés : la colère, l’absence de réactions, la prise de conscience et finalement une certaine forme d’optimisme. J’ai eu une vraie rancoeur contre l’encadrement médical obtus et inhumain ; j’ai été sans voix face à la trahison familiale, un vrai crève-coeur ; les remords sont parfois bénéfiques et j’ai aimé cet amour renaissant, le coeur a parlé ; la route sera longue et pleines d’embûches mais quel espoir !!!!
A lire de toute urgence et sans attendre.
Lu en version numérique.
Sortie nationale le 21 août 2019.

PRIX RENAUDOT DES LYCEENS 2019

Biographie de l’auteure : Victoria Mas est une écrivaine française née en 1987.
Née au Chesnay dans les Yvelines, Victoria Mas est la fille de Jeanne Mas. Après avoir été scripte dans l’audiovisuel, la jeune femme qui a beaucoup voyagé (en France et ailleurs), publie son premier roman  Le Bal des folles en 2019. Ce dernier est un grand succès littéraire et lui vaut de recevoir le prix Stanislas du premier roman ainsi que le prix Première Plume. Elle a alors 31 ans. Le 14 novembre 2019, elle reçoit le Prix Renaudot des lycéens pour ce roman.

Uncategorized

Sex doll de Danielle THIERY

Résumé de l’histoire : À Paris, l’ouverture d’un hôtel de passe 2.0, dont les pensionnaires sont des poupées en silicone, ne fait pas l’unanimité. Son jeune propriétaire, précurseur sur le marché du sexe, n’avait pas imaginé les réactions violentes que sa start-up provoquerait …
Dans le même temps, l’Office, dirigé par le commissaire Marion, est confronté à une série de meurtres atroces. Trois femmes sont retrouvées mutilées, des parties de leur corps trafiquées afin d’en faire des créatures parfaites.
La psycho-criminologue Alix de Clavery, dont l’expertise est indispensable sur ce dossier, a mystérieusement disparu. Si Marion devine que ces affaires sont liées, elle n’imagine pas à quel point.
De Paris au Japon, elle traque ce Docteur X qui l’obsède depuis quinze ans.

Ce que j’en pense : J’ai été un peu déçue par la dernière enquête du commissaire MARION présente dans « Féroce », je m’étais perdue dans le récit. Aussi, j’hésitai un peu avant de me lancer à nouveau dans « SEX DOLL ». Eh bien si vous voulez lire un bon policier, avec une enquête qui part dans tous les sens mais avec un fil conducteur bien visible, si vous souhaitez vous plonger dans le grotesque, le sadisme, si vous avez envie de savoir jusqu’où l’homme peut aller dans le barbarisme, où l’insoutenable est souvent limite, alors ce roman est pour vous. Attention ce livre recelle d’odeurs également !!!
Très bien écrit, dynamique, des rebondissements à tout va, je dis bravo et j’en redemande.
A lire.

Lu en version numérique.
Sortie nationale le 1er mai 2019.

Biographie de l’auteure : Auteure française.
Danielle THIERY est née en Côte d’Or en 1947. L’une des premières femmes de la police française à avoir accédé au grade de commissaire divisionnaire, elle a suivi une carrière multiforme, s’intéressant aux mineurs en danger, aux stupéfiants, au proxénétisme, en passant par la police criminelle et la lutte antiterroriste ciblée sur le transport aérien et ferroviaire.
Elle a écrit pour la série télévisée Quai n° 1 (France 2). Elle est l’auteur de nombreux ouvrages : polars, romans policiers jeunesses, documentaires. Elle a été récompensée par plusieurs : prix polar à Cognac, prix Exbrayat…

Elle a notamment obtenu le Prix du Quai des orfèvres 2013 pour son roman Des clous dans le coeur (Fayard).

Au 1er plan N FEUZ, puis Danielle THIERY, C LOSEUS et dans le fond M KÖPPING