Sous la pluie d’Antonio LANZETTA

Résumé de l’histoire : La maison sur la colline sentait l’été et la peur. La peur de se détester, à cause de cette douleur impossible à partager. La peur de s’assumer tel que l’on est, d’affronter l’incompréhension des autres. Dans cette maison flottait l’odeur d’une enfance brisée par la violence. Nicola Peluso n’a pas revu son frère depuis des années. Et voilà que Mattéo gît sous ses yeux à la morgue, tué par un coup de carabine tiré en plein visage, à bout portant. L’écrivain n’avait pourtant pas remis les pieds dans ce pays de vignes où il a grandi depuis plus de dix ans. D’après son amie Roberta, il serait revenu pour trouver l’inspiration. Pourtant, Nicola trouve, dans son ordinateur, le manuscrit achevé de son prochain roman…

Ce que j’en pense : L’écriture d’une nouvelle est l’une des choses la plus difficile à faire : on aime ou on aime pas !!!!
En règle générale, je lis assez peu d’histoires (très) courtes, mais en ce moment j’ai décidé de découvrir cet univers.
Comme l’auteur, présent au salon de l’Iris noir à Bruxelles en novembre prochain, a sur les réseaux sociaux eu de nombreux avis positifs pour son roman « La mal en soi », j’ai décidé de commencer par le commencement.
Ce récit est très sombre, très noir, très violent … très bien écrit.
L’histoire se passe en Italie (pays que j’aime beaucoup), dans un petit village retiré de tout (ou presque) mais où tout le monde se connaît ou s’est connu. Vous l’aurez compris les souvenirs d’enfance refont surface.
En vingt quatre pages, Antonio LANZETTA a réussi à retenir toute mon attention et à m’emporter dans son univers.
A découvrir ….
Lu en version numérique.
Sortie nationale le 14 mars 2018.

Biographie de l’auteur : De nationalité italienne, né en 1981, écrivain, musicien, chroniqueur littéraire, influencé par ses lectures de Mark Twain, Joe Lansdale, Stephen King et Jo Nesbø, surnommé le « Stephen King italien », Antonio Lanzetta fait partie du renouveau qui s’amorce dans la littérature de son pays. Il alterne les points de vue et les époques avec beaucoup de rythme et un sens affûté de l’intrigue pour mieux semer le doute au cœur d’une Italie rurale, profonde, tour à tour cuite par le soleil et détrempée par la pluie – l’Italie du Sud, où il a grandi et vit aujourd’hui.