Uncategorized

Une rose seule de Muriel BARBERY

Résumé de l’histoire : Alors qu’elle a traversé la planète pour rejoindre le Japon, une femme franchit la cloison de verre de l’altérité et entre peu à peu dans l’agencement esthétique et spirituel des jardins et des temples de Kyôto. Jour après jour, guidée par celui qui fut l’assistant de son père disparu, ces promenades sont en elle autant de motifs à résonances, chambres d’échos, révélations minuscules puis essentielles de sa personnalité.
Ce roman des origines est un voyage, une géographie secrète, en même temps qu’une transposition poétique de l’énigme du sentiment amoureux.

Ca n’engage que moi : Si j’ai choisi ce livre très particulier de l’auteure, que je découvre, c’est que tout simplement le Japon est au coeur de ce récit mais pas que ….
A travers les yeux d’une jeune femme venue prendre connaissance du testament de son illustre (mais inconnu, vous saurez pourquoi) père, l’auteure a su avec une délicatesse littéraire me faire voyager à travers les innombrables parcs et jardins de Kyoto, une promenade fleurie et odorante.
L’héroïne française est un brin « chiante » mais grâce à son entourage, beaucoup d’amour, de sourires, de légèreté seront présents.
Il y aussi le langage des fleurs très présent dans la culture japonaise qui tient une place très très importante.
J’ai beaucoup aimé.

Lu en version numérique.
Sortie nationale le 19 août 2020