Uncategorized

Le sang des mirabelles de Camille DE PERETTI

Résumé de l’histoire : « Depuis le début de la cérémonie, la tête légèrement penchée en avant, elle avait gardé les paupières baissées comme l’aurait fait une fiancée soumise, mais son corps criait la roideur et l’orgueil. Malgré son jeune âge, il n’y avait en elle aucune douceur, aucune fragilité, aucune enfance. La parfaite beauté de la jeune fille, sa peau d’une pâleur extrême, ses petites mains jointes en prière, la finesse pointue de ses articulations que l’on devinait sous le lourd manteau vert doublé de fourrure, tout cela était tranchant comme la lame d’une épée.  »
Au cœur du Moyen Âge, le destin de deux sœurs en quête d’émancipation à une époque vouant les femmes au silence. Un magnifique voyage dans le temps, qui dépoussière le genre du roman historique.

Ca n’engage que moi : Roman historique où la place de l’émancipation féminine est le fil conducteur de ce récit.
A travers les yeux de deux soeurs, dont les destins seront très différents, j’ai découvert avec beaucoup d’intérêt les premiers pas des premières apothicaires.
La violence, l’ignorance, la jalousie, les pactes secrets sont décrits avec précision ; cependant, le vocabulaire utilisé étant parfois de l’ancien « françois », je n’ai sûrement pas apprécié cette histoire à sa juste valeur.
Intéressant.

Lu en version numérique.
Sortie nationale le 06 mars 2019

Uncategorized

L’enfant de Vinci de Gonzague SAINT-BRIS

Résumé de l’histoire : Arthur a treize ans. Le jour de son anniversaire, son père le convoque dans la salle des gardes du château familial, le Clos Lucé, où jadis François les accueillit Vinci au soir de sa vie. Il lui dit :  » A partir d’aujourd’hui, tu as le droit d’aller dormir dans le lit de Léonard, cela te donnera des idées.  » Ainsi commence la vie rêvée, la vraie, dans cette demeure hantée par le génie. Léonard mène la pavane des secrets d’une Renaissance éternellement vivante. L’enfant entre en contact avec l’esprit du maître toscan ; il souhaite que ce dernier rédige ses devoirs de vacances. Une intrigue captivante se met peu à peu en place, mêlant aux silhouettes surgies du passé des personnages singuliers qui sont à la recherche des deux secrets du Clos Lucé le Codex disparu et un chef-d’œuvre égaré. Au cours de cette chasse aux trésors des vraies richesses, Arthur renoue les fils du temps en découvrant que les habitants du manoir sont aussi des blessés de la vie. 

Ca n’engage que moi : L’histoire aurait pu me plaire et elle m’a plu mais le récit est trop tarabiscoté et très historique ; et comme je n’ai pas assez de connaissances en la matière, j’ai alterné l’ennui et la curiosité.
Léonard de VINCI reste pour moi, incontestablement, un génie à découvrir … mais pas à travers ce livre. Dommage !!!!
Pour lecteurs érudits.

Sortie nationale le 16 mai 2007.