policier, thrillers, romans noirs, psychologique, littérature noire, littérature blanche

Quelques gouttes de sang sur le bureau du maire d’Hubert HUERTAS

Résumé de l’histoire : Dans une métropole du sud de la France, à l’approche des municipales de mars 2020, les amis du maire sortant tombent les uns après les autres : mort «naturelle», empoisonnement, exécution. Candidat à sa réélection, Louis Bérisha a été élu douze ans auparavant dans des conditions troubles.
La commissaire Naïma Zidani, née dans les quartiers pauvres de la ville, et son ami d’enfance, le journaliste Alex Carbonier, mènent l’enquête dans les milieux politiques, économiques, syndicaux et médiatiques. Un monde, parfois à la lisière du banditisme, dont les acteurs se soutiennent et se combattent tout à la fois.
C’est le début d’une traque ébouriffante, de fausses pistes en révélations, Alex et Naïma étant même prévenus des crimes avant qu’ils ne soient perpétrés. Que signifient ces liquidations, millimétrées comme des opérations de communication ?
Un scénario de politique-fiction dangereusement proche de la réalité.

Ce que j’en pense : Le thème abordé sera d’actualités dans quelques semaines (les élections municipales en France) et c’est avec beaucoup de curiosités que j’ai voulu découvrir comment l’auteur allait traiter le sujet.
De façon très originale, car le narrateur est une commissaire de police maghrébine, Naïma, issue d’un milieu pauvre ; elle a donc la lourde charge de découvrir pourquoi tous ces meurtres ; cependant lorsque nous la découvrons elle n’est qu’une simple policière et nous allons la suivre, non seulement dans l’évolution de sa carrière, mais également dans son apprentissage d’une enquête très difficile à mener.
De rebondissements en erreurs de jugement, de meurtres sauvages en vengeance calculée, j’ai beaucoup aimé les descriptifs des différents personnages ; tous sont prêts à tout pour arriver au pouvoir ; les clichés peuvent faire sourire mais ils sont tellement réalistes. J’ai apprécié la mise en place des techniques de recherches des preuves pour confronter les témoins, petit à petit.
Le récit, faits divers/fiction, interpellera nombre d’entre vous car le lieu, le thème, les personnages ne sont pas si éloignés de la réalité.
Une très belle découverte.

Je remercie chaleureusement les éditions de l’Archipel pour leur confiance.
Sortie nationale le 23 janvier 2020.

Biographie de l’auteur : Hubert Huertas, né en 1950 à Tunis, est un journaliste et un écrivain français.
Hubert Huertas est journaliste successivement sur France Inter, France Info puis chef du service politique sur France Culture jusqu’en 2013. Il travaille depuis 2014 pour Mediapart.
Il publie deux essais sur l’extrême-droite française, FN made in France en 1997 et la droite française, La Guerre des deux droites en 2012.
En 2000, il publie son premier roman, Nous jouerons quand même ensemble : une enfance en Algérie. Suivent cinq autres romans jusqu’en 2019 avec La Boulangère du diable qui s’apparente au genre policier.