Auteur(e) français(e), Policier

Tarmac blues de Gérard CARRE

Résumé de l’histoire : Léonard Delevigne est le tout jeune patron de la BAND, branche spéciale de la brigade des Stups de Paris en charge de la lutte contre le narco-djihadisme. Milovan Milosevic, commandant dans la même unité, est le « presque » frère de Léonard que ses parents ont adopté lorsqu’ils étaient adolescents. A l’inverse de Léonard, Milo est un homme d’action, pulsionnel et intuitif, pour qui la fin justifie souvent les moyens. Salomé Delevigne, une brillante avocate d’origine juive hongroise, a rencontré ces deux hommes de sa vie le même jour, une vingtaine d’années auparavant. Elle les a aimés l’un et l’autre, incapable de choisir entre le cérébral et l’aventurier, jusqu’à ce que Milo s’engage dans les casques bleus de l’ONU pour laisser le champ libre à ce « presque frère » envers qui il se sent redevable. Jüri Ostnik, alias Viking, est le parrain d’un important cartel, incarcéré à Fleury pour détention et trafic de drogue. Afin de faire pression sur son mari, Viking donne l’ordre à ses hommes d’enlever Salomé qui est enceinte et prête à accoucher de jumeaux…

Ca n’engage que moi : DU GRAND ART !!!!
Je l’ai faite durer cette lecture, j’ai pris touuuuuuuut mon temps pour bien apprécier cet ENORME coup de coeur.
Comme pour les poupées russes, les histoires s’imbriquent les unes dans les autres, pour finir en feu d’artifice.
J’ai aimé, incontestablement, la narration. Le plaisir de lire a été évident, du début à la fin, car tout est maîtrisé. Des références musicales glissées ça et là, poétiques, historiques à l’humour voire même à quelques éclats de rire ; de l’histoire personnelle des personnages ; de leur ressenti parfois indécis et malmené : tout est bon !!!
J’ai aimé, à l’intérieur des courts chapitres où l’écriture est dynamique, ces flashbacks, ces périodes passées indispensables et indissociables pour mieux apprécier l’histoire.
J’ai aimé toute cette humanité, cet amour, cette amitié, cette bienveillance, pas gagnés au vu des circonstances, que l’auteur a su introduire dans son roman, toujours au bon moment.
Et enfin, j’ai aimé le thème abordé : brut, dur, flippant, affligeant, écoeurant et tellement présent.
Merci pour cet exceptionnel moment de lecture.
Top 10 assuré !!!!

A lire de toute urgence !!!

Je remercie chaleureusement les éditions JIGAL pour leur confiance et pour leur découverte de pépite.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s