Auteur(e) français(e)

Le Stradivarius de Goebbels de Yoann IACONO

Résumé de l’histoire : Un cadeau empoisonné.
Le roman vrai de Nejiko Suwa, jeune virtuose japonaise à qui Joseph Goebbels offre un Stradivarius à Berlin en 1943, au nom du rapprochement entre l’Allemagne nazie et l’Empire du Japon.
Le violon a été spolié à Lazare Braun un musicien juif assassiné par les nazis.
Nejiko n’arrive d’abord pas à se servir de l’instrument. Le violon a une âme. Son histoire la hante.
Après-guerre, Félix Sitterlin, le narrateur, musicien de la brigade de musique des Gardiens de la Paix de Paris est chargé par les autorités de la France Libre de reconstituer l’histoire du Stradivarius confisqué.
Il rencontre Nejiko qui lui confie son journal intime.

Ca n’engage que moi : Ce roman m’a étrangement dérangé, son atmosphère particulière étant assez pesante. Il s’agit essentiellement de l’attitude de cette jeune virtuose, dont j’ai eu du mal à cerner son caractère, ses sentiments, ses pensées.
L’époque aussi y est pour quelque chose, le contexte présenté est l’un des plus sanglants de l’histoire et cela m’a donné quelques frissons et sueurs froides en lisant ce récit.
Cependant, je dois reconnaitre que cette histoire m’a profondément émue, la très belle écriture de l’auteur y est sûrement pour beaucoup.
J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce premier roman.
Très belle découverte.

Je remercie chaleureusement les éditions SLATKINE pour leur confiance.
Sortie nationale le 7 janvier 2021

1 réflexion au sujet de “Le Stradivarius de Goebbels de Yoann IACONO”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s