Uncategorized

Que Dieu me pardonne de Philippe HAURET

Résumé de l’histoire : Ici, une banlieue tranquille, un quartier résidentiel et ses somptueuses maisons dans lesquelles le gratin de la ville coule des jours paisibles… À quelques encablures, une petite cité, grise et crasseuse. Avec sa bande de jeunes désœuvrés qui végètent du matin au soir. Deux univers qui se frôlent sans jamais se toucher.?? D’un côté, il y a Kader, le roi de la glande et des petits trafics, et Mélissa, la belle plante qui rêve d’une vie meilleure… De l’autre, Rayan, le bourgeois fortuné mais un peu détraqué… Et au milieu, Mattis, le flic ténébreux, toujours en quête de rédemption.?? Une cohorte d’âmes égarées qui n’auraient jamais dû se croiser… Des destins qui s’emmêlent, des illusions perdues, des espoirs envolés… Et puis cette petite mécanique qui se met en place comme une marche funèbre… implacable !

Ca n’engage que moi : J’aime beaucoup les romans de l’auteur. Je trouve sa façon de raconter les histoires uniques. Entre humour, amour, violences, meurtres, désolation et bienveillance, il trouve toujours une forme d’optimisme à ses récits. Et celui-ci ne déroge pas.
Alors, certes, les thèmes abordés sont récurrents – violence, psychopathie, mensonges – mais sous la plume de Philippe HAURET c’est différent…. je reste fan inconditionnelle.
Je vous conseille vivement de vous lancer dans la lecture des livres de cet auteur, vous ne serez pas déçu.

Je remercie chaleureusement les éditons JIGAL pour leur confiance.
Sortie nationale le 15 février 2019.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s