Uncategorized

Mauvais genre d’Isabelle VILLAIN

Résumé de l’histoire : Hugo Nicollini est un garçon différent des autres gamins de son âge. Un père brutal. Une maman protectrice. Un soir, il est témoin d’une dispute entre ses parents. Une de plus. Une de trop. Cette fois-ci, sa mère succombera sous la violence des coups. Vingt-trois ans plus tard, l’équipe du commandant Rebecca de Lost enquête sur la mort d’une jeune femme, sauvagement poignardée dans son appartement. Pas d’effraction. Pas de vol. Pas de traces de défense. L’entourage de la victime est passé au crible, et l’histoire du petit Hugo va refaire surface bien malgré lui.

Ca n’engage que moi : Ca démarre très fort. Pas de temps morts.
Violences conjugales, insultes, mort, transgenre, meurtres en série, enlèvement…. que du très fort, du très lourd.
Les chapitres s’enchaînent, l’écriture est plaisante, le rythme est soutenu.
Petit bémol : ce récit est une suite (Peine capitale et Ames battues) et je n’ai pas lu les deux premières histoires alors il m’a manqué des indices, des informations pour pouvoir profiter pleinement de ce polar…. mais ce n’est pas grave car le dénouement est dans les « Blessures invisibles » que je vais lire bientôt.

Sortie nationale le 15 novembre 2018.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s