auteurs étrangers, auteurs français, professionnels, hommes, femmes, policier, thrillers, romans noirs, psychologique, littérature noire, littérature blanche, terreur, fantastique, témoignage, faits de société

Nourris un corbeau, il te crèvera les yeux d’Anne-Laure MORATA

Résumé de l’histoire : Emmanuelle Questel est une rescapée de l’attentat de la place Saint-Lambert à Liège. Ce drame a bouleversé son existence ? Son couple a volé en éclats, sa fille a coupé les ponts et la journaliste traîne depuis son mal-être. Une nuit, à Paris, alors qu’elle s’apprête à se suicider, la jeune femme reçoit un appel de détresse de l’adolescente, qui vit désormais en Équateur avec son père.
Sa demi-sœur Gabriela, trois ans, a disparu. Kidnapping ? Vengeance liée au passé trouble de Javier, son ex-mari ? Tout concorde pour accuser le père de sa fille, et cette version paraît arranger la police locale. Emmanuelle n’a pas le choix ? Direction Quito, où il lui faudra mener l’enquête et dénouer les fils d’une sombre machination… où le sort d’une enfant tient le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.

Ce que j’en pense : L’Equateur, ses couleurs, ses habitants, ses us et coutumes, ses richesses, sa pauvreté, ses trafics en tous genres …
L’auteure nous parle avec beaucoup de réalisme, à travers un polar très noir, de ces enfants disparus, enlevés à leurs familles et jetés en pâture aux pulsions des pédophiles et des adeptes des snuff movies : écoeurants !!!
A travers les histoires d’une famille meurtrie et d’une famille recomposée, toutes deux liées, les destins à tout jamais brisés de ces membres décrits sont inacceptables.
Même si le pays a beaucoup évolué et que l’espoir est là, il n’en reste pas moins que cette sombre partie de l’histoire des Equatoriens reste toujours d’actualités.
Une écriture précise, un style dynamique, font de cette narration une très belle découverte.

Lu en version numérique.
Sortie nationale le 03 janvier 2019.

Biographie de l’auteure : Depuis toujours, l’écriture accompagne Anne-Laure Morata au quotidien, jeune conseillère en ressources humaines de la région parisienne. Férue d’histoire et de littérature, elle publie avec Le Jeu de dupes, la suite des aventures de son héros rencontré dans L’Héritier des pagans.
Anne-Laure Morata est l’une des gagnante d’un concours ayant pour thème les romans historiques. Cette passionnée d’Histoire, au terme de trois mois de fructueuses recherches, poussée par son inspiration et son envie d’écrire, et largement soutenue par sa famille, a donné vie à Gilles le Bars, un attirant jeune homme de 20 ans.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s