Uncategorized

La piste aux étoiles de Nicolas LEBEL

Résumé de l’histoire : Quand on propose à l’Embaumeur de participer à un projet d’exposition de cadavres, il faut s’attendre à un refus : un défunt, ça se respecte, ça ne s’exhibe pas !
Mais dans la vie, on ne fait pas toujours ce que l’on veut, encore moins lorsqu’Interpol s’en mêle.
Mandoline va devoir s’inviter dans la folie morbide d’un artiste mégalo et s’infiltrer dans sa forteresse turque pour tenter de lever le voile sur un trafic international de cadavres…

L’Embaumeur joue les Monsieur Loyal dans un drôle de cirque ….

Ce que j’en pense : Encore une valeur sûre du paysage auteur de polars.
Petit rappel : « La piste aux étoiles » fait partie de la série « L’embaumeur » ; chaque histoire peut être lue séparément ; ce livre était pour moi un défi de lecture car je participe à un BINGO littéraire, coucou les SPINS, et un des thèmes imposés était « un auteur présent au salon de l’Iris noir en 2019 » … vous me suivez !!!! Bref comme j’adôre les histoires de Nicolas LEBEL, je me suis lancée tambour-battant dans cette histoire et le lancement a été trop rapide car je n’ai pas aimé … j’ai trouvé l’enquête baclée, il y a des passages qui m’ont perturbée, aucun personnage n’est sympathique … Cela m’a plus fait penser à un film avec Jean-Paul BELMONDO « Boum boum badaboum » … Désolée mais l’Embaumeur continuera sans moi … mais je suivrai le capitaine de police MEHRLICHT, personnage récurrent des polars de l’auteur, car lui je l’aime … je parle du capitaine de police … vous êtes toujours là !!!!

Lu en version numérique.
Sortie nationale le 28 novembre 2019

Biographie de l’auteur : Nicolas Lebel, né le 29 novembre 1970 à Paris, est un écrivain français.
Après des études de lettres et d’anglais, Nicolas Lebel voyage sur les cinq continents puis habite en Irlande où il enseigne le français. Rappelé en France pour faire son service national, il revient vivre à Paris où il habite aujourd’hui. Traducteur et professeur d’anglais, il publie son premier roman L’Heure des fous en 2013.
Amateur de littérature, de Côtes-du-rhône septentrionales et de whiskies Islay, Nicolas Lebel est aussi un pratiquant assidu de krav-maga.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s