Mortelle tentation de Christophe FERRE

Résumé de l’histoire : Quand l’homme que vous aimez est accusé du pire, la confiance et la passion vacillent. Connaît-on vraiment la personne qui partage notre vie ? Dans un coin sauvage des Pyrénées, le cadavre d’une jeune femme est retrouvé entièrement nu. Peter, le mari d’Alexia, randonne en solitaire à cet endroit mais il est injoignable depuis le jour du meurtre. D’abord inquiète qu’il ait croisé la route de l’assassin, Alexia découvre avec effroi qu’il connaissait la victime. Et s’il était en réalité le meurtrier ? Déchirée entre l’amour et le doute, Alexia doit faire éclater la vérité.

Ce que j’en pense : Christophe FERRE revient dans une deuxième histoire purement policière. Située dans la région toulousaine, le prologue décrit avec force de détails, la lente et insoutenable agonie d’une jeune femme. Ce début très prometteur m’a plongée immédiatement dans un suspens crescendo.
L’histoire est essentiellement tournée, cette fois-ci, vers le mensonge ; le couple est au coeur de l’enquête. Dans sa première partie, l’auteur dévoile quelques indices, met en place ses personnages, décrit avec finesse leurs caractères, leurs liens entre eux, leurs situations familiales. Pour donner du pep’s à l’histoire, quelques personnages plutôt louches, arrogants, violents, moqueurs, menteurs sont introduits. Le doute s’installe.
Dans la deuxième partie, quelques réponses sont apportées, la suspicion est pesante, des dissimulation sont découvertes, on devine qu’une taupe est parmi les proches. L’auteur nous oriente vers ce qu’il veut, quand il veut, où il veut. Perdu(e)s ….
Le dénouement est là, le stress retombe ; la narration est, comme d’habitude, très agréable à lire : les phrases sont courtes, l’écriture est très dynamique, de l’action même si cette histoire, sur le sujet abordé, m’a moins emballée que dans « La petite fille du phare ».
Je reste fidèle et j’attendrai avec impatience le prochain roman.

Je remercie chaleureusement les éditions de l’Archipel pour leur confiance.
Sortie nationale le 09 octobre 2019.

Biographie de l’auteur : De nationalité française, né à Châteaudun, le 27/01/1963, Christophe Ferré est un auteur dramatique, romancier et scénariste français. Il est la plume de plusieurs personnalités politiques et artistiques.
Christophe Ferré passe sa petite enfance à Châteaudun et séjourne fréquemment à Illiers-Combray, le village de Marcel Proust, berceau de sa famille paternelle. Adolescent, il est élève au lycée Hoche (Versailles) puis au lycée Lakanal (Sceaux) en hypokhâgne et khâgne. À cette époque, il monte des pièces sous la direction de Denis Podalydès au théâtre Montansier à Versailles. Après le concours de l’École normale supérieure, il devient professeur de lettres à l’âge de 21 ans. Fasciné par la musique de Serge Prokofiev, dont le rythme inspire son travail artistique, il se lie d’amitié avec la femme du compositeur, Lina Prokofiev, avec qui il habite à Vevey (Suisse). Il publie un premier roman en 1995, La Chambre d’Amour (Arléa), très remarqué par la critique. Le livre, adapté par l’auteur sur France Culture, obtient le Grand Prix international de la radio face à Nancy Huston en 1999.
Il obtient le Grand Prix de la nouvelle de l’Académie française en juin 2010 pour son livre La Photographe consacré au 11 Septembre.
Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture, le nomme Chevalier des arts et des lettres en juillet 2010 et lui remet personnellement ses insignes.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s