Le manuel du serial killer de Frédéric MARS

Résumé de l’histoire : Dans deux ou trois heures tout au plus, ce garçon sera mort. Je vous raconte la suite ? Les hululements de douleur du môme qui se tient le ventre à deux mains ? Ses convulsions sur le sol de la cuisine familiale ? Les cris de la mère qui découvre son fils déjà quasi exsangue ? Raide comme une batte. Vidé ou presque de son sang, écrasé comme un petit cafard sur le carrelage immaculé. Les yeux du gamin ont cessé de papillonner.

Le coma ne va pas tarder à l’emporter. Même avec la meilleure volonté du monde, le médecin ne sera pas sur place avant plusieurs minutes. Et, sans soins immédiats, il va… Alors, je vous la raconte ou pas, cette suite ? Non. Je vais plutôt vous parler de moi. C’est ça, de moi seul. La mort est en moi. Là, dans ma tête. Elle y a toujours été comme chez elle.

Ce que j’en pense : Le titre pourrait faire sourire ou réfléchir, si au fil des pages, tous les ingrédients (ou presque) étaient mis en place pour une machination infernale. La réflexion est voulue par l’auteur : le crime parfait existe-t-il ? le manuel a-t-il les solutions pour tuer ? Je vous laisse lire cette histoire qui m’a beaucoup plue car l’auteur, très sympathique par ailleurs, a réussi à me manipuler jusqu’à la dernière page. Une vraie prouesse quand vous pensez détenir la vérité et que vous vous plantez salement, méchamment.
Du mensonge, des surprises, de la sauvagerie, des moqueries mais surtout un dénouement incroyable !!!
C’est sombre, c’est glauque mais qu’est-ce que c’est bon !!!!!
Bonne lecture.

Lu en version numérique.
Sortie nationale le 06 mars 2013.

Biographie de l’auteur : Frédéric Mars (né en 1968 à Paris) est un auteur français de romans dans des genres très divers, et scénariste pour la télévision. Il publie d’autres ouvrages sous diverses identités, y compris en qualité de prête-plume.
Ancien élève de Saint-Nicolas-Passy-Buzenval et du Lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine, diplômé du Celsa.
Après plusieurs années passées dans la presse magazine et diverses rédactions online, Frédéric Mars a quitté le journalisme et la photo pour ne se consacrer qu’à son travail d’auteur de livres. Outre ses romans, il a publié plus d’une quarantaine d’essais, documents et livres illustrés, sous diverses identités.
Thèmes de prédilection : l’odorat, le sommeil, les rêves, la sexualité, les différentes facettes d’une même personnalité et les limites de notre conscience.

A l’Iris noir à Bruxelles, l’auteur me dédicace « Les marcheurs »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s