Un fruit amer de Nicolas KOCH

Résumé de l’histoire : Un thriller étouffant dans la chaleur de l’Amérique du Ku Klux Klan.
Comté de Woodbridge, Alabama, 1963.
En pleine ségrégation raciale, le Ku Klux Klan répand la terreur au nom de la suprématie blanche alors que la communauté noire fait entendre sa voix pour obtenir plus de droits. C’est dans ce contexte explosif qu’un fait divers va mettre le feu aux poudres. Un matin, le corps d’une jeune blanche violée et battue à mort est retrouvé dans les bois. Elle n’est autre que la fille d’un riche entrepreneur de la région qui est lui-même membre du Klan.
Qui a bien pu la tuer ? Pour les autorités, ça ne fait aucun doute : c’est l’œuvre d’un Noir. Peu avant le drame, la victime avait écrit au FBI, car elle craignait pour sa vie. Le Bureau dépêche alors sur place l’un de ses agents afin de tirer l’affaire au clair. Ce dernier va découvrir qu’elle a été tuée et il va se retrouver au cœur de la haine des hommes, face à une vérité dérangeante…

Ce que j’en pense : La période de la ségrégation aux Etats-Unis est loin de nous me direz-vous et pourtant !!!!!
1963 est l’année qu’a choisi l’auteur pour de multiples raisons : JF KENNEDY est le président des USA, le KU KLUX KLAN (KKK) refait surface, Rosa PARKS (femme noire donc esclave) a refusé de céder sa place à un homme blanc dans un bus, Martin Luther KING prend partie pour la lutte contre la discrimination.
Dans la pampa américaine, à travers les yeux d’une jeune fille blanche riche de vingt ans, amoureuse d’un jeune noir pauvre, une rencontre qui va faire basculer les vies de ces deux jeunes gens.
Nicolas KOCH dénonce la bêtise humaine, interpelle le lecteur sur de nombreux points : le racisme, la vengeance, la sottise, l’extermination, l’avilissement d’un côté ; la lutte, l’amour, le renouveau de l’autre.
Vous ne sortirez pas tout à fait rassurer de ce récit ; cette histoire m’a laissé un goût amer, un espèce de malaise car lorsque je me penche sur ce qui se passe dans le monde, je me dis « a-t-on appris de notre passé ? » … je ne sais pas … peut-être !!!!
A lire de toute urgence pour ne SURTOUT pas oublier.
Lu en version numérique.
Sortie nationale le 28 février 2019.

Biographie de l’auteur : Nicolas Koch, 38 ans, est un passionné de littérature, et plus spécifiquement de polar. Une passion qui est aussi son métier : il est correcteur, maquettiste et auteur.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s