Double amnésie de Céline DENJEAN

Résumé de l’histoire : Qu’est ce qui a poussé la fragile Abby Le Guen à tuer son mari, Yohann, médecin respectable, d’un coup de fusil de chasse ? Pourquoi est-elle désormais murée dans le silence ? Pourquoi Manon, jeune mère et soeur jumelle de la gendarme Eloïse est-elle harcelée par un individu qui lui reproche le pire des crimes ? Lorsque Manon est arrêtée, accusée d’infanticide, Eloïse reprend l’enquête aidée par la journaliste Amanda, car Manon maintient n’avoir aucun souvenir du crime dont on l’accuse. Eloïse qui vient de perdre tragiquement l’homme qu’elle aime est confrontée à son histoire familiale et à celle de sa jumelle perturbée dont le chemin a croisé, pour le pire, celui des Le Guen … « Le jeu de piste ne fait que commencer mais sache qu’il te réserve plein de (mauvaises) surprises… »

Ce que j’en pense : L’auteure sera prochainement présente au salon de l’Iris noir à Bruxelles les 1er et 2 novembre prochains et j’ai décidé de me lancer dans la lecture de son tout dernier roman : Une première.
Une histoire de famille qui va virer au drame. Des relations très tendues, des non-dits qui vont priver l’épanouissement intellectuel et familial de certains personnages. Chaque individu est analysé, émotionnellement, physiquement, psychologiquement, par l’excellente plume de l’auteure.
Les souvenirs vont refaire surface, la vengeance va devenir l’obsession unique de tous ces êtres.
Pourtant l’amour est présent, tout le temps mais malheureusement il doit rester secret ; ces sentiments-là ne peuvent pas être dévoilés. Finalement c’est comme si le corps et l’esprit étaient emprisonnés dans un étau qui ne pouvait être libéré qu’avec la mort : la solution finale.
Ce roman est effroyable tant par le destin que par l’issue inéluctable de ces personnes.
Je vous recommande très vivement cette lecture qui’il faudra compléter avec « Le cheptel » et « La fille de Kali » pour approfondir les caractères et sentiments de certains héros.

Lu en version numérique.
Sortie nationale le 24 avril 2019.

Biographie de l’auteure : Céline Denjean est née en 1974 à Toulouse. Après des études de Droit, elle dévie vers la Psychologie et les Sciences Humaines et devient éducatrice spécialisée auprès de jeunes handicapés mentaux. Lectrice boulimique et éclectique, de la Littérature classique à la S-F, naît alors la passion d’écrire, elle s’y adonne pendant son temps libre et Céline Denjean propose son premier roman policier à Nouvelles Plumes: Voulez-vous tuer avec moi, ce soir ? paraît en 2015; un premier essai qui l’encourage dans une nouvelle carrière et elle se consacre dès lors à l’écriture. En 2016, les Éditions Marabout publient La fille de Kali bientôt suivi en 2018 par Le cheptel qui lui vaut de recevoir le « Prix de L’Embouchure » du salon Toulouse Polar et… »Prix Polar du meilleur roman francophone du festival de Cognac » – 2018 !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s