Qaraqosh de Maurice GOUIRAN

Résumé de l’histoire : Ce qui est sûr, c’est que Clovis ne voit pas arriver ce Mikki d’un très bon œil… D’une part, parce que cet escogriffe pas très clair se dit menacé et cherche une planque du côté de la Varune, d’autre part, parce qu’il arrive d’Irak où il prétend avoir combattu au sein d’une milice chrétienne nommée Qaraqosh. Et puis Clovis n’a pas de temps à perdre : il doit partir le surlendemain pour un reportage à Prague où l’on vient de retrouver la bibliothèque d’Himmler consacrée à l’ésotérisme et à la sorcellerie.
Coïncidence ou opportunité, c’est justement à Prague que la milice Qaraqosh a été créée. De leur côté, Emma et le SRPJ se retrouvent à enquêter sur deux meurtres commis dans la région, sur le même modus operandi. Les deux victimes s’avèrent également avoir été membres de Qaraqosh. Y aurait-il un lien avec ce fameux Mikki ?
Entre les investigations de Clovis à Prague et celles d’Emma partie en urgence à Londres, le fil de la vérité semble se dénouer… Mais tous deux sont bien loin de se douter de la tournure que va prendre cette affaire.

Ce que j’en pense : Clovis, le retour. Après ses péripéties irlandaises, nous allons plonger dans la garrigue marseillaise et les rues historiques de Prague.
Beaucoup plus punchy – que « l’Irlandais » – et plein d’humour, j’ai vraiment aimé cette histoire ; le mélange passé/présent, la manipulation, l’amitié et la bonhommie de certains personnages m’ont plu. On s’attache aux gens, on les déteste aussi.
J’ai également apprécié le déroulement linéaire de l’histoire, sans fioritures et retours dans le passé intempestifs.
Moi qui suis très sensible au final, l’auteur a fait preuve de surprises et de bonne humeur. Soigné. Merci.
Je vous recommande vivement cette lecture. Vous pouvez également, pour mieux connaître et apprécier Clovis, lire « L’Irlandais ».
Je remercie chaleureusement les éditions Jigal Polar pour leur confiance.
Sortie nationale le 15 mai 2019.

Biographie de l’auteur : Maurice Gouiran est un écrivain français né le 21 mars 1946 au Rove (Bouches-du-Rhône), près de Marseille, dans une famille de bergers et de félibres.
Il passe son enfance dans les collines de l’Estaque, avant d’effectuer ses études au lycée Saint-Charles et au lycée Nord de Marseille, puis à la Faculté, où il obtient un doctorat en mathématiques. Sa thèse, « Ondes de souffle avec relaxation de vibration » a été exploitée dans le domaine de la propulsion.
Spécialiste de l’informatique appliquée aux risques et à la gestion des feux de forêts, il a été consultant pour l’ONU. Il enseigne également à l’université.
Depuis 2000, il a écrit de nombreux romans policiers, dont plusieurs ont été primés1. Dans son numéro spécial d’avril 2016, le magazine Marianne le classe parmi les 30 auteurs français qui comptent. En 2018, l’association culturelle provençale lui décerne le Grand Prix Littéraire de Provence 2018.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s