Autobiographie d’une tueuse de Brigitte KERNEL

Résumé de l’histoire : Les morts naturelles se succèdent dans le petit bourg de Neuves-Maisons. Eugénie, 82 ans, n’est pas encore la doyenne, mais compte bien le devenir. Tuer est facile, Eugénie se distrait et se venge ainsi de tout ce qu’elle croit avoir subi. Personne n’a jamais soupçonné en elle une criminelle. Qui pourrait imaginer qu’elle a déjà éliminé tant de personnes ? Quand elle ne tue pas, Eugénie ne manque jamais son émission préférée, Retrouvailles, animée par la charmante Clémence, qu’elle admire jusqu’à l’obsession. Elle lui écrit, lui demande des autographes… Pas de réponse. Eugénie décide alors d’agir et de participer à ce programme télé pour se rapprocher de l’animatrice… Aux risques et périls de tout le monde.

Ce que j’en pense : Humour noir à travers un infanticide. Sous forme de confidences et d’écroqueries annoncées, ce récit fait froid dans le dos. Tout d’abord, les absences de condescendance et de sentiments de la part de la narratrice, liées à une enfance et une jeunesse chaotiques.
J’ai oscillé entre tristesse, mélancolie et sourire. Le récit est émouvant mais l’addition est salée.
Un portrait très sombre d’une vieille femme qui règle ses comptes.
J’ai beaucoup aimé.
Sortie nationale le 16 mai 2002.

Biographie de l’auteure : De nationalité française, née à Rambervillers en 1959, Brigitte Kernel est romancière mais aussi journaliste. Elle a présenté pendant vint cinq ans des émissions littéraires sur France Inter, dont « Noctiluque, » « Noir sur Blanc, » « Un été d’écrivains, » « Lire Avec »… A la télévision, elle a collaboré en tant que chroniqueuse littéraire aux émissions « Rive droite, rive gauche » de Thierry Ardisson sur Paris Première et « Place aux livres » de Patrick Poivre d’Arvor sur LCI .
Son premier roman « Une journée d’Annie Moore » a reçu en 1993 le Prix Paul Guth du Premier Roman. Après « Fais-moi oublier, » « A cause d’un baiser » et « Dis-moi oui » parus chez Flammarion, « Agatha Christie, le chapitre disparu » est son nouveau roman.
Elle est membre de l’Académie Lilas dont elle a, avec Marie-Christine Imbault, co-présidé la création en 2008.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s