Et le mal viendra de Jérôme CAMUT & Nathalie HUG

L’histoire se déroule entre 2016 et 2028 ; entre la République Démocratique du Congo, la France et les Etats-Unis (fin de ma lecture).

Julian STARCK, capitaine de police, doit absolument retrouver Morgan SCALI.

Je n’ai pas compris l’histoire et les retours dans le passé m’ont beaucoup déstabilisée. Je n’ai pas terminé ma lecture. Dommage car c’était ma première fois avec ces deux auteurs.

Je ne lâche rien ; je tenterai une nouvelle aventure.

Sortie nationale le 04 mars 2019. Lu en numérique.

Résumé de l’histoire : On vous a alertés sur la valeur inestimable de l’eau, vous n’avez pas voulu voir. Alors on vous a assoiffés, et vous vous êtes entre-tués. Va-t-il falloir que l’on entasse six mille cadavres d’enfants devant vos portes pour que vous réagissiez enfin ?

Biographie des auteurs : Jérôme Camut est un écrivain de thriller et de science-fiction. 

Bien que né en région parisienne, Jérôme Camut, benjamin d’une fratrie de deux garçons et d’une fille, grandit à Angoulême. Après sa scolarité obligatoire, il rallie Paris pour y poursuivre ses études à l’École supérieure de réalisation audiovisuelle. Son projet à l’époque est de devenir réalisateur. Les deux années d’études se déroulent à merveille.

Vient alors le temps du service militaire, passé pour partie en Bretagne aux écoles de Coëtquidan en tant qu’officier de réserve, dont il sort lieutenant.
Devenu régisseur pour la télévision, il travaille sur des tournages, d’émissions ou de fictions (série ou téléfilms).

Son premier roman « Le trait d’union des mondes », premier volet d’une tétralogie intitulée « Malhorne », est parue une première fois en 2002 dans la collection « Serpentaire » au Serpent à Plumes. Dans Malhorne, il mêle thriller, merveilleux et mystère.

Jérôme Camut et Nathalie Hug se rencontrent fin 2004 à travers « Malhorne ». La magie opère immédiatement. Depuis, ils se sont mariés, en 2006, et consacrent leur vie à l’écriture à quatre mains.

Ils sont notamment connus pour leur série « W3 » ou « Les voies de l’ombre ». 

Jérôme Camut figure également au sommaire de l’anthologie « Les coups de cœur des Imaginales » consacrée aux meilleures révélations françaises dans le domaine de la fantasy et du fantastique depuis 2004.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s