Enfermé.e de Jacques SAUSSEY

Si tu juges les gens, tu n’as pas le temps de les aimer (Mère Térésa)

41Wb7iUd1tL._SX326_BO1,204,203,200_

Le prologue de cette histoire est saisissant et vous met tout de suite dans l’ambiance, très noire, très tendue.

Juillet 2006
Beau gosse, la Fouine et Virginie, trois jeunes adulescents, vont commettre un cambriolage. Surpris par un vieux monsieur promenant son chien, un soir très tard, celui-ci donne l’alerte ; dans la pénombre, un tireur embusqué abat froidement Beau gosse et la Fouine ; Virginie écopera de quinze ans de prison ferme. L’horreur commence.

1988
Une femme, seule chez elle, perd les eaux. Son fils va naître. Mais tout ne sera pas « rose » pour ce petit garçon né dans un corps de fille.

Novembre 2018
Virginie est sortie de prison ; sa réhabilitation dans le quotidien passe par le travail : elle sera aide-soignante dans une maison de retraite. Le Centre, comme on l’appelle, a une particularité : son directeur a fait le pari d’embaucher des repris de justice. Mais ce job est une nouvelle quête de justice pour Virginie car elle a une dette et elle va aller jusqu’au bout pour l’honorer …

Du  très très grand grand grand Jacques SAUSSEY. Une énorme claque d’émotions, une lecture puissante de réalisme, choquante, délirante, violente. De l’injustice, du mal-être, du dégoût, l’amitié d’un trio recomposé en prison ; une force exceptionnelle d’écriture qui a surgi par vagues incessantes : un tsunami.

Des questions, vous allez vous en poser, comme moi : pourquoi tant de haine ? pourquoi cette barbarie gratuite ? pourquoi est-il aussi difficile d’admettre la différence ? Doit-on, également, se priver de l’amour de son enfant unique parce qu’il est particulier ? Pourquoi autant de racisme ?
Les préjugés sont pléthores dans la vie des transgenres et pour cause, sujet tabou ; quelle honte que l’acceptation de l’autre soit sujette à autant de haine !!!!!
Je pense qu’il faut éduquer pour accepter. Le transgenre n’est pas une maladie. Et c’est tout l’intérêt de ce livre, car à travers son travail de recherche, l’auteur nous aide à mieux comprendre le mal-être et tous les déboires de ces personnes.

Je suis passée par la colère, l’ébahissement,l’étourdissement, l’émotion était intense. Parfois insoutenables, les descriptions sont d’une force extraordinaire.
Un hymne à l’amour … d’un oncle à sa nièce.

Vous m’avez émue monsieur SAUSSEY. MERCI et BRAVO !!!!!! ♥♥♥♥♥♥

Sortie nationale le 11 octobre 2018.
Lu en numérique.

Résumé de l’histoire : Les premiers papillons ont éclos derrière ses paupières. Elle en avait déjà vu de semblables, enfant, un été au bord de l’océan, jaunes et violets contre le ciel d’azur.
Elle était allongée au soleil, l’herbe souple courbée sous sa peau dorée. Le vent tiède soufflait le sel iodé de la mer dans ses cheveux. Aujourd’hui, l’astre était noir. Le sol dur sous ses épaules. Et l’odeur était celle d’une marée putride qui se retire. Les papillons s’éloignaient de plus en plus haut, de plus en plus loin. Et l’air lui manquait. Lui manquait… Elle a ouvert la bouche pour respirer un grand coup, comme un noyé qui revient d’un seul coup à la surface. Les papillons ont disparu, brusquement effrayés par un rugissement issu du fond des âges…

Biographie de l’auteur : Jacques Saussey est le 14 mars 1961, de nationalité française, est un écrivain et un auteur de romans policiers.

Il a commencé à écrire ses premières nouvelles à 27 ans, en 1988. Deux nouvelles ont été primées dans des concours (« Quelques petites taches de sang » en 2002 aux Noires de Pau, et « Alfred Jarry est mort » en 2007) et une éditée en BD (« Le joyau du Pacifique », en 2007).

« La Mante Sauvage » est son premier polar. Son deuxième thriller « De Sinistre Mémoire » est paru en 2010 aux Éditions des Nouveaux Auteurs.

Actuellement il travaille comme cadre technique dans une grosse société.

Il a pratiqué le tir à l’arc de compétition pendant dix ans, de 1985 à 1995, avec à la clef un titre national individuel en 1995 et un par équipe en 1992.

Il vit dans l’Yonne.

le blog de l’auteur:
http://jacques-saussey.over-blog.com/

20190215_210851

L’auteur a présenté « Enfermé.e » en février dernier lors de la foire du livre de Bruxelles.
Il est entouré du co-fondateur de la gay-pride belge et de son éditrice (French Pulp). Une belle rencontre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s