Surface d’Olivier NOREK

La vérité est comme l’huile elle monte toujours à la surface (proverbe français)

 

CVT_Surface_1065

 

L’histoire est découpée en quatre parties :

  1. En ville
    Lorsque la capitaine Noémie CHASTAIN, brigade des Stups, doit intervenir au domicile d’un gros dealer, elle ne sait pas encore que sa vie va basculer.
  2. Campagne
    Envoyée à Decazeville pour effectuer un audit sur le fonctionnement du commissariat local, Noémie CHASTAIN va peu à peu prendre ses marques et se laisser embarquer par cette vie rurale.
  3. Pleine tempête
    Lorsqu’un petit corps est découvert dans un fût, et que quelques jours plus tard un nouveau cadavre est découvert, ce cold case va être ressorti des archives. Car il y a vingt ans, trois enfants disparaissaient.
  4. Plein coeur
    C’est le dénouement ; la vie de chacun va être chamboulée après la divulgation de la vérité. Rien ne sera plus comme avant.

Sans trop rentrer dans les détails, ni trop vous dévoiler l’histoire, ce roman policier tient toutes ces promesses. Comme à son habitude, Olivier NOREK fait des merveilles en matière de suspens.

Dans la première partie, il analyse avec objectivité et professionnalisme, l’hypocrisie, la jalousie des collègues et de la hiérarchie de Noémie : lorsque le moule est ébréché on le jette ; les humains sont considérés pareils. La mise au placard du capitaine CHASTAIN est flagrante, une sanction dissimulée.
Mais c’est sans compter sur l’accueil chaleureux des « culs-terreux ». Car à la campagne, les rythmes de vie et carrière sont loin de ceux de la capitale. Avec beaucoup d’humour et un brin de moquerie parfois, l’auteur nous fait prendre conscience de ce décalage. Et puis les gens de la campagne disent tout haut ce que les gens de la ville pensent tout bas. CQFD.
Lorsque, dans la troisième partie, l’enquête prend un grand tournant purement criminel, Noémie reprend ses vieux réflexes de pitt-bull : ne rien lâcher. Quitte à se mettre en danger.
Enfin le dénouement est là, il explose en rebondissements, les comptes sont réglés, les deuils sont faits, tout rentre presque dans l’ordre. Soulagement, tristesse, colère, incompréhension. Quelle fin !!!!
Et l’amour dans tout ça …

Tout au long du livre, le suspens ne fait que grimper ; de l’humour pince-sans-rire dans les dialogues que j’ai adoré, Olivier NOREK m’a embarquée avec lui et ses amis de la Fluviale sur leur bateau pneumatique. Les chapitres sont courts, dynamiques, les personnages et les animaux sont tous attachants (même les méchants !!! même les morts bien vivants !!!). Les hommages pleuvent car Olivier NOREK est un garçon gentil !!!!

A lire absolument. Sortie nationale le 04 avril 2019. ♥♥♥♥

Lu en version numérique.

Résumé de l’histoire : ICI, PERSONNE NE VEUT PLUS DE CETTE CAPITAINE DE POLICE.
LÀ-BAS, PERSONNE NE VEUT DE SON ENQUÊTE.

Biographie de l’auteurOlivier Norek, né en 1975 à Toulouse, est un écrivain et scénariste françaislieutenant à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis.

Olivier Norek travaille d’abord en tant que bénévole chez Pharmaciens sans frontières durant trois années, lors desquelles il participe à la réhabilitation d’un hôpital à Saint-Laurent-du-Maroni en Guyane, ainsi que de l’approvisionnement en matériel médical des hôpitaux et camps de réfugiés des territoires en guerre de l’ex-Yougoslavie (1994-95). Il devient ensuite lieutenant de police à la section des enquêtes et recherches du SDPJ 93 ; il est actuellement en disponibilité.

Son livre intitulé Entre deux mondes, remporte l’Étoile du Parisien du meilleur polar 2017 1.

Il fait aussi partie du collectif d’artistes la Ligue de l’Imaginaire.

8050749_a9c4fd70-5bb4-11e9-af67-960d1b354b9f-1

1 réflexion au sujet de “Surface d’Olivier NOREK”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s