Le colis de Sebastian FITZEK

51Uy55wK2zL

Parce que je suis une inconditionnelle des livres de Sebastian FITZEK, je ne résiste jamais bien longtemp, dès leur sortie, à découvrir les aventures de ses personnages.

La peur, voilà comment cette histoire démarre. Emma a six ans, elle a peur des fantômes. Une nuit, alors qu’elle entend du bruit dans l’armoire de sa chambre, elle court se réfugier dans le lit de ses parents. Son père, furieux d’être réveillée, la sermonne violemment et la renvoie se coucher. Dépitée, elle raconte son histoire à Arthur ; mais qui est Arthur ?

28 ans plus tard
Emma STEIN est psychiatre, mariée à Philipp. Un soir, au retour d’une conférence, dans sa chambre d’hôtel, alors qu’elle sort de sa douche, sur le miroir de la salle de bains est inscrit « FICHE LE CAMP AVANT QU’IL SOIT TROP TARD ». Mais qui a bien pu s’instroduire dans son intimité ? Dans le même temps, elle est violemment agressée par un inconnu … Paniquée, angoissée, elle décide de se retirer dans sa maison familiale et de rester cloîtrer.

J’ai trouvé une nouvelle fois et pour mon plus grand plaisir chez l’auteur son intérêt à essayer de comprendre la psychologie humaine. J’ai été complètement plongée dans la folie, la paranoia, l’angoisse, le stress d’Emma ; cette femme, victime de bouffée délirante, est toujours à la limite du pétage de plomb. Le doute s’insinue dans toutes les têtes : dans celles de tous les personnages et dans la mienne aussi car franchement j’ai été à un moment tellement persuadée de tenir le nom du coupable car j’en ai souri … eh bien je me suis trompée … L’auteur a su me mener vers celui que je voulais accuser, un vrai leurre. Les chapitres s’enchaînent les uns derrière les autres, le rythme est infernal. La fin est là et … déçue car je voulais un truc trash, violent, une fin qui aurait été dans le prolongement de cette histoire menée tambour-battant. Pourquoi monsieur FITZEK avez-vous décidé de finir comme ça ? c’est trop larmoyant, c’est pas crédible … zut, flûte, re-flûte. Allez je ne vous en veux pas car j’attendrai votre prochaine histoire avec impatience et je la lirai avec autant de plaisir … Sans rancune …

Je remercie chaleureusement les éditions de l’Archipel pour leur confiance. Sortie nationale le 06 mars 2019. ♥♥♥

Extrait page 130 : « Le problème des maladies mentales, c’est l’impossibilité de l’autodiagnostic. Vouloir comprendre son cerveau à l’aide de son propre cerveau revient à peu près aux efforts d’un chirurgien manchot pour se recoudre la main. Ca ne peut pas fonctionner. »

Résumé de l’histoireVous n’auriez jamais dû accepter ce colis !
Psychiatre, Emma Stein a été victime d’une agression nocturne dont elle s’est miraculeusement sortie. Depuis, elle vit recluse dans sa maison, de peur de croiser à nouveau la route de ce psychopathe que la presse a surnommé le Coiffeur.

Un jour, son facteur lui demande d’accepter un colis pour l’un de ses voisins. Emma connaît tous ceux qui habitent dans sa rue. Or, jamais elle n’a entendu parler de cet homme…

Biographie de l’auteur Sebastian Fitzek, né le 13 octobre 1971 à Berlin, est un écrivain et journaliste allemand. Il est considéré comme le maître du roman à suspens allemand, auteur des meilleurs ventes en librairie allemande.

En 1990 obtient son diplôme d’étude secondaire, il poursuit alors ses études en se spécialisant dans la Médecine vétérinaire. Suite au décès de sa chienne Molly et parce qu’il ne pu « avoir permis à mes deux mains gauches de soigner un animal« , il décide de s’orienter vers des études de Droit. À l’aise, il obtient le premier Examen d’État de droit. Il anime des conférences de droit pénal lorsqu’on lui propose un stage d’accompagnement d’étude à la station 104.6 RTL. Dans son ascension dans les médias allemand il devient rédacteur en chef de Berliner Rundfunk. Il abandonne le deuxième Examen d’État de droit pour rédiger une thèse en droit d’auteur en 1996.

Au début des années 2000 : « J’ai accompagné ma petite amie de l’époque, en attendant le temps minimum orthopédiste moyennant de huit heures […]. Et quelque temps, peu après minuit, je me suis posé la question: « Et si ma petite amie ne sortait jamais de la salle de traitement ?«  ». C’est ainsi que lui vint l’idée de son premier roman Thérapie. Le manuscrit est rejeté par tous les éditeurs. Mais en 2002 il rencontre Roman Hocke, un agent littéraire de AVA-International. Il négocie un contrat d’édition avec Droemer-Knaur et Thérapie est publié en 2006 à 4 000 exemplaires. Le succès est immédiat, il s’inscrit dès lors comme le maître du roman à suspens allemand.

Son troisième roman Das Kind (Tu ne te souviendras) est adapté au cinéma anglo-saxon en 2012 par Zsolt Bács. La même année, son quatrième roman Der Seelenbrecher est adapté au théâtre anglophone sous le titre The Sool-Breaker.

En 2010, il épouse sa femme Sandra à Las Vegas dans le Grand Canyon. Ensemble ils ont trois enfants : Charlotte, David et Felix.

Liste des différents ouvrages :

  • Die Therapie, 2006 – traduit en français sous le titre Thérapie par Pascal Rozat, Paris, Éditions de l’Archipel, 2008,
  • Amokspiel, 2007 – traduit en français sous le titre Ne les crois pas par Pascal Rozat, Paris, Éditions de l’Archipel, 2009,
  • Das Kind, 2008 – traduit en français sous le titre Tu ne te souviendras pas par Jean-Marie Argelès, Paris, Éditions de l’Archipel, 2010,
  • Der Seelenbrecher, 2008 – traduit en français sous le titre Le Briseur d’âmes par Penny Lewis, Paris, Éditions de l’Archipel, 2012,
  • Splinter, 2009
  • Der Augensammler, 2010 – traduit en français sous le titre Le Voleur de regards par Jean-Marie Argelès, Paris, Éditions de l’Archipel, 2013,
  • Der Augenjäger, 2011 (suite de Der Augensammler– Le Voleur de regard) – traduit en français sous le titre Le Chasseur de regards par Jean-Marie Argelès, Paris, Éditions de l’Archipel, 2014,
  • Abgeschnitten(avec Michael Tsokos), 2012 – traduit en français sous le titre L’Inciseur par Jean-Marie Argelès, Paris, Éditions de l’Archipel, 2015,
  • Der Nachtwandler. Knaur Taschenbuchverlag, München 2013. – traduit en français sous le titre Le Somnambule par Céline Maurice, Paris, Éditions de l’Archipel, 2017,
  • Passagier 23, 2014 – traduit en français sous le titre Passager 23 par Céline Maurice, Paris, Éditions de l’Archipel, 2018,
  • Das Paket, 2016 – traduit en français sous le titre Le colis par Céline Maurice, Paris, Éditions de l’Archipel, 2019.

sebastian-fitzek-57124-250-400

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s