Organigramme de Jacques PONS

QUAND TU TOMBES DE TON PIEDESTAL,
CA PEUT FAIRE MAL …

1er roman, Coup de coeur RTL 2018

Ce premier livre est une vraie réussite et un grand coup de coeur de ce début d’année 2019.

Nous sommes plongés dans le monde de la mode. La pression est énorme ; le défilé de prêt à porter arrive et tout doit être prêt. Les équipes sont dans les startings blocks : la cadence de travail est stressante et infernale.

Pour stimuler ses proches collaborateurs, le Président Directeur Général Louis Laigneau et tout son codir (comité de direction) décident d’organiser un séminaire de trois jours au Maroc. A leur arrivée à l’aéroport, le directeur administratif et financier disparaît sans donner d’explications. Tant pis, peut-être est-il (re)parti ….

Tout se passe pour le mieux ; le week-end touche à sa fin. Une soirée de clôture est organisée, les équipes s’amusent bien. Pourtant, à leur réveil, le lendemain matin, des couples se sont formés, les langues sont pâteuses, mais personne ne se souvient … Des questions vont se poser lorsque des SMS douteux sont reçus par l’une, des lettres anonymes envoyées à l’autre … bref le retour sur Paris sera pesant. Mais qui est derrière tout ça ? Qui a intérêt de se venger de Louis Laigneau ? Le responsable de la sécurité et bras droit du PDG et l’une des salariés vont mener l’enquête, chacun de leurs côtés ; ce qu’ils découvriront ne sera pas très beau …

L’auteur décrit avec justesse et réalisme, le monde impitoyable du travail, le stress, comment arrive-t-on au burn-out, comment mettre la pression sur les personnes, comment être toujours au top pour sauver sa peau, comment assumer la perfection de soi dans une grande ville comme Paris et assumer sa vie personnelle. Le choix du milieu de la mode et de la grande ville sont sûrement de très beaux exemples : jalousie, autorité, abus de pouvoirs, fatigue nerveuse, déprime … dans tous les cas c’est comme cela que je l’ai perçus. Pure fiction ou réalité ? A vous de juger …

J’ai adoré ce livre parce que le suspense est là, tout de suite et il ne fait que monter en intensité jusqu’à la fin. J’ai été prise dans l’action, je n’ai pas lâché ma lecture (deux jours) pour savoir qui avait intérêt à tirer toutes ces ficelles. De plus, j’ai trouvé que, malgré que ce soit un roman, les tableaux de vie étaient très réalistes, je me suis aussi posée des questions sur tout ce qui tournait autour de la mode et qu’on ne voit pas … J’ai noté que ce milieu était fait de beaucoup de superflus, ce n’est pas pour moi (sauf dans les romans).

Je vous recommande vivement cette histoire ; pour passer un très bon moment de lecture. Sortie nationale le 20 septembre 2018

Lu en version numérique (pas d’extrait du livre).

Résumé de l’histoire :

La vision sans exécution n’est qu’hallucination.
Telle est la devise du célèbre patron de la Maison Louis Laigneau, fleuron du luxe français. Martelée en chaque occasion, de séminaires de créativité entre beautiful people en conférence calls des membres du CoDir, elle va également devenir celle d’un tueur dont le seul but est d’anéantir de façon brutale, méthodique et cruelle l’intégralité de l’entreprise et de ses salariés.
Quelles sont ses motivations ? Quelles sont réellement ses cibles ? Pourquoi un tel déferlement de haine froide ?
Une chose est sûre: rien ni personne ne sera épargné dans la réalisation de ce mortel projet.

Biographie de l’auteur :

Jacques Pons travaille depuis plus de quinze ans dans l’univers de la mode.

C’est cette expérience qui lui a inspiré l’écriture d' »Organigramme », son premier roman, dans le cadre du concours du meilleur thriller 2018 présidé par Michel Bussi 2018, pour lequel il a reçu le Coup de cœur RTL.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s