La fille derrière la porte de Patricia HESPEL

IL NE FAUT JAMAIS FAIRE CONFIANCE
AUX INCONNU(E)S …

116506990

Patricia HESPEL est une auteure belge ; « La fille derrière la porte » est son premier thriller psychologique, salué par le prix « largement mérité » du suspense psychologique 2017, sous la présidence de Franck THILLIEZ.

Emmy a tout perdu : son mari, parti avec une femme plus jeune, ses enfants. Elle végète dans son appartement ; elle évite ses voisins, sa concierge, sort très peu … bref, un burn-out, désenchantement, renoncement.

Pourtant, un jour, contre toute attente, Emmy va faire une rencontre qui va bouleverser sa vie : Léna, sa nouvelle voisine. Une vraie amitié va naître en ces deux femmes. Mais qui sont Emmy et Léna ?????

L’auteure nous fait voyager dans le passé, sordide, et le présent de nos deux amies. Les délires, les menaces, la bipolarité, le sadisme, la dépendance, la rencontre déroutante de tiers personnes, sont autant d’éléments qui font de ce roman, un huis-clos EPOUSTOUFLANT.

J’ai adoré cette histoire ; ce livre est captivant ; la description des caractères des personnages est effrayante, recherchée, tellement vraie, l’imbrication des deux périodes « hier-aujourd’hui » s’assemble comme un macabre puzzle. Impossible de lâcher cette lecture.

Et que dire de la fin : tragique et interrogative, « qui est qui ? » mais chuuuuuuuut !!!

A lire ABSOLUMENT ; ne passez pas à côté. ♥♥♥♥

PS : Et en plus, l’auteure est très accessible, souriante, chaleureuse ; j’ai eu la chance de la rencontrer, par hasard, à la foire du livre de Bruxelles dernièrement. Tellement émue de la voir, que j’ai oublié de faire un selfie. Ce n’est que partie remise …

Extrait de « La fille derrière la porte » page 9 : « Dans le cagibi, ça sent mauvais, le sol est froid. Il fait noir et elle ne peut pas s’empêcher de penser aux toiles d’araignée qui pendent du plafond. »

Résumé de l’histoire : Emmy a tout perdu : son mari, parti avec une autre, et ses enfants, qui vivent désormais chez leur père. Il ne lui reste plus rien. Que le silence et le vide qui la renvoient à sa solitude. Accablée par la tristesse, Emmy perd pied. Jusqu’au jour où elle croise Léna, sa nouvelle voisine, une femme libre et décidée avec l’aide de laquelle elle va peu à peu remonter la pente. Du moins, jusqu’à ce qu’elle réalise que la confiance absolue qu’elle a placée en sa nouvelle amie pourrait avoir des allures d’emprise. Cette main tendue pourrait ne pas être aussi innocente qu’il y paraît…
Cet ouvrage a reçu le Prix du suspense psychologique 2017

Biographie de l’auteure : Patricia Hespel est née en 1969 en Belgique. Passionnée par la lecture, elle écrit depuis l’adolescence. Son premier roman, Au bout du chemin, a paru en 2013 aux Éditions Les Nouveaux Auteurs. Il a été récompensé par le Grand Prix du roman Femme actuelle. La Fille derrière la porte, son deuxième ouvrage, a paru chez le même éditeur et a été récompensé du Prix du suspense psychologique 2017.

AVT_Patricia-Hespel_2017

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s