Là où meurent les rêves de Mukoma Wu Ngugi

51NxTNaKyUL._SX195_ J’ai décidé de changer de continent et de découvrir de nouveaux horizons. L’Afrique me paraîssait être toute désignée ; mettre en lumière le génocide du Rwanda autour d’une histoire policière était osé. Je tentais donc le coup en lisant cette première histoire, série de nouvelles aventures à venir.

Le début a été très prometteur : un flic noir, d’origine africaine, vivant aux Etats-Unis, envoyé au Rwanda pour enquêter sur le meurtre d’une jeune fille blanche.

Les mises en place des personnages – témoins et acteurs- et de l’histoire, les descriptions des lieux et de l’environnement social présagées d’un bon moment de lecture … eh bien je me suis un peu perdue … essentiellement vers la fin.

Tout d’abord, l’histoire a perdu de son intensité au fur et à mesure que j’arrivais au dénouement ; ensuite un imbroglio de personnages trop nombreux m’a déstabilisée et enfin cet enquêteur venu découvrir le coupable et qui finalement, à travers une organisation reconnue américaine, se fait justice … pas trop crédible.

Cependant, il y a des points très positifs dans ce livre : tout d’abord la lecture est très agréable, l’histoire du génocide du Rwanda est d’un réalisme étonnant et enfin je pense que la suite de cette série sera meilleure.

Je vais suivre l’auteur car je n’aime pas rester sur ma faim !!!! Et puis, très souvent le second volet est toujours plus abouti … alors à la prochaine !!!!!

Je remercie chaleureusement les éditions de l’Aube noire pour leur confiance. Sortie nationale le 19 avril 2018.

Résumé « Qu’est-ce que ça te fait à toi, l’homme noir d’Amérique, d’être au Kenya ? »

Voilà une question qui taraude l’inspecteur Ishmael. À Madison, Wisconsin, États-Unis, c’est un problème lorsqu’un militant africain, célèbre pour son attitude héroïque lors du génocide ­rwandais, accepte un poste à l’université. Alors quand une jolie blonde est retrouvée assassinée devant sa porte, on frôle l’embrasement de la ville. Ishmael, rare Afro-Américain dans le coin, est chargé de l’enquête. Un appel va tout bouleverser : « Si vous voulez la vérité, vous devez aller à sa source. Venez au Kenya. » C’est le début d’un voyage qui le mènera à un endroit encore meurtri par le génocide, où les flics locaux tirent d’abord et interrogent ensuite. Bien que ce soit la terre de ses ancêtres, la quête lui semblera terrifiante, car dans les bidonvilles de Nairobi, chercher la vérité peut tuer …

Revue de presse : « Outre les divertissements habituels et le suspens liés au polar, ce qui rend le livre délicieux, c’est qu’il est enrobé d’un caractère social engagé et pertinent. »

The New York Times

« Si vous êtes fatigué du trop-plein de fiction criminelle scandinave, faites un voyage vers la capitale du Kenya ! »

The New York Post

Biographie de l’auteurMukoma Wa Ngugi né aux États-Unis en 1971, a grandi au Kenya avant de revenir dans son pays natal, où il enseigne à l’université Cornell.

Il est le fils de l’écrivain Ngugi Wa Thiong’o. Là où meurent les rêves est le point de départ d’une série policière.

mukoma-wa-ngugi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s