Le suspendu de Conakry de Jean-Christophe Rufin

Un polar rafraîchissant !!!!!

9782081416932 Qu’il est mignon ce nouvel enquêteur amateur, consul de France en Guinée, à Conakry très exactement, d’origine roumaine, décalé de tout … AUREL TIMESCU.

Une vraie originalité que de faire mener cette première enquête par un personnage complètement atypique.

Certes le sujet est très grave – le trafic de drogues et ces ramifications _, très triste  – il y a la mort d’un toubab -, familial mais l’auteur a réussi, par certains aspects, à illuminer cette histoire. Des sourires, une certaine folie musicale, les tenues, les accessoires vestimentaires et l’écriture de Jean-Christophe Rufin : tout est réuni pour passer un agréable moment de lecture.

L’auteur connaît très bien l’Afrique. Il va nous faire découvrir, grâce à son expérience professionnelle, quelques secrets de cette terre sans limites.

Si j’en crois la quatrième de couverture, une suite est à prévoir … que j’ai hâte de la découvrir et de la lire.

Je vous recommande vivement ce livre, car on sort des clichés habituels du polar.

Je remercie chaleureusement les éditions Flammarion pour leur confiance. Sortie nationale le 28 mars 2018.

Résumé : Comment cet Aurel Timescu peut-il être Consul de France ?
Avec son accent roumain, sa dégaine des années trente et son passé de pianiste de bar, il n’a pourtant rien à faire au Quai d’Orsay. Il végète d’ailleurs dans des postes subalternes.
Cette fois, il est en Guinée, lui qui ne supporte pas la chaleur. Il prend son mal en patience, transpire, boit du tokay et compose des opéras… Quand, tout à coup, survient la seule chose au monde qui puisse encore le passionner : un crime inexpliqué.
Suspendu, ce plaisancier blanc ? À quoi ? Au mât de son voilier, d’accord. Mais avant ? Suspendu à des événements mystérieux. À une preuve d’amour qui n’arrive pas. À un rêve héroïque venu de très loin… En tout cas, il est mort.
Son assassinat resterait impuni si Aurel n’avait pas trouvé là l’occasion de livrer enfin son grand combat.
Contre l’injustice.
Avec tout son talent d’écrivain (Rouge Brésil, prix Goncourt 2001, Le Collier rouge, Immortelle randonnée…) et son expérience de diplomate (comme ambassadeur de France au Sénégal), Jean-Christophe Rufin donne vie à Aurel et nous le présente dans une première histoire. Ne nous y trompons pas : suivre cet anti-héros au charme désuet est un plaisir de lecture mais aussi un moyen de découvrir les secrets les mieux gardés de la vie internationale.

Biographie et oeuvres de l’auteur : Né le 28 juin 1952 à Bourges (Cher). Études secondaires à Paris au lycée Claude Bernard.

Médecin, ancien interne des hôpitaux de Paris, ancien chef de clinique à la Faculté de médecine de Paris.

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris.

Engagé dans le mouvement humanitaire depuis 1977. Nombreuses missions de terrain (Nicaragua, Érythrée, Soudan, Philippines, etc.). Vice-président de Médecins sans frontières (1991-92). Président d’Action contre la faim (2003-2006). Membre du comité français de l’association Human Rights Watch.

Conseiller auprès du secrétaire d’État aux Droits de l’homme (1986-88). Attaché culturel et de coopération au Brésil (1988-89). Conseiller auprès du ministre de la Défense, chargé des opérations de maintien de la paix (1993-1994). Ambassadeur de France au Sénégal et en Gambie (2007-2010).

Diverses fonctions d’enseignement. I.E.P. de Paris (droits de l’homme et relations internationales), Collège interarmées de défense (humanitaire et maintien de la paix). Directeur de recherches à l’Iris (1990-1993).

Conférencier international. Traduction de ses livres dans plus de vingt pays. Docteur honoris causa de l’université Laval (Québec), de l’université de Louvain-la-Neuve (Belgique).

Membre étranger de l’Académie royale de médecine de Belgique.

Élu à l’Académie française, le 19 juin 2008, au fauteuil d’Henri Troyat (28 e fauteuil).

Ses oeuvres :

1986 Le Piège humanitaire – essai (J.-Cl. Lattès)

1992 L’Empire et les nouveaux barbares – essai (J.-Cl. Lattès)

1994 La Dictature libérale – essai, prix Jean-Jacques Rousseau 1994 (J.-Cl. Lattès)

1994 L’Aventure humanitaire – essai (Gallimard)

1997 L’Abyssin – roman, prix Méditerranée et bourse Goncourt du premier roman (Gallimard)

1998 Sauver Ispahan – roman (Gallimard)

1999 Les Causes perdues – roman, prix Erwan-Bergot et prix Interallié 1999 (Gallimard)

2001 Rouge Brésil – roman, prix Goncourt 2001 (Gallimard)

2004 Globalia – roman (Gallimard)

2005 La Salamandre – roman (Gallimard)

2007 Le Parfum d’Adam – roman (Flammarion)

2008 Un léopard sur le garrot. Chroniques d’un médecin nomade – autobiographie (Gallimard)

2010 Katiba – roman (Flammarion)

2011 Sept Histoires qui reviennent de loin – nouvelles (Gallimard)

2012 Le Grand Cœur – roman (Gallimard)

2013 Immortelle Randonnée. Compostelle malgré moi – Prix Pierre Loti 2014 (Éditions Guérin)

2014 Le Collier rouge – Prix Maurice Genevoix (Gallimard)

2014 Discours de réception d’Amin Maalouf à l’Académie française et réponse de Jean-Christophe Rufin (Grasset)

2015 Check-point (Gallimard)

2017 Le tour du monde du roi Zibeline (Gallimard)

2018 Le Suspendu de Conakry (Flammarion)

1296379

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s