Les mauvaises de Séverine Chevalier

Roman très noir, rural … décalé !!!!

51XcOZ6sl6L._SX195_ Comment rester honnête sans être désagréable … Pour être sincère, je ne peux pas vous dire que j’ai aimé, ni que je n’ai pas aimé … je crois que je suis passée à côté de cette histoire. Je reconnais volontiers le talent d’écrivain de l’auteure, les personnages sont très attachants – les 3 enfants essentiellement – certains passages du livre sont très noirs, très tristes … mais le style d’écriture est trop décalé de la réalité. Je suis désolée de ne pas avoir adhérer.

Je remercie chaleureusement les éditions La Manufacture de livre. Sortie nationale le 12 octobre 2017.

Résumé : Deux jeunes filles d’une quinzaine d’années et un petit garçon aiment à s’aventurer dans une forêt du Massif Central, au bord d’un lac qui vient d’être vidé. Autour d’eux, les adultes vaquent à leur existence, égarés, tous marqués de séquelles plus ou moins vives et irréversibles. Il y a les anciens, ceux qui sont nés ici, aux abords des volcans d’Auvergne. Il y a les moins anciens, il y a les très jeunes, puis ceux qui viennent d’ailleurs. Il y a aussi ceux qui sont partis, ont tout abandonné, et dont les traces subsistent dans les esprits. Une des deux jeunes filles est retrouvée morte, puis c’est sa dépouille à la morgue qui disparaît en pleine nuit…

Les Mauvaises dresse deux paysages infiniment blessés : celui des volcans où l’on déboise intensivement les forêts et où l’on vit dans les vestiges de l’ère industrielle ; celui des hommes et des femmes qui se trouvent ici, enracinés ou parachutés au hasard.
Les alternances d’époques dans le roman interviennent à la façon de doigts posés sur des brèches de vécus. Il y a pourtant très peu de sang dans ce roman noir, car les blessures les plus éprouvantes et durables ne saignent pas ; elles se vivent.
Blessures et drames se succèdent ainsi sous la plume rigoureuse de l’auteur de Clouer l’Ouest, façonnés sous la forme de courts épisodes où le poids des mots agit comme un venin très lent, mais redoutable.

Biographie de l’auteure : Séverine Chevalier est née en 1973 et vit en Auvergne. Les Mauvaises est son troisième roman, après Recluses, éditions Ecorce, 2011, et Clouer l’Ouest éditions Ecorce/ La Manufacture de livres, 2015, prix Calibre 47.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s