Les blessures du silence de Natacha Calestrémé

Ne passez pas à côté de cette pépite !!!

 41BWzvLvckL._SX195_ Le livre s’ouvre sur « cette femme seule, au milieu de nulle part, essoufflée, ruisselante, elle se rappelle les bons moments du passé … »

Le major Yoann Clivel, a quarante-cinq ans, célibataire sans enfant, un brin superstitieux, il travaille au commissariat du XIVème. Il est amoureux d’Alisha, mais il l’a trompée et Alisha ne lui pardonne pas …

Christian Berckman, don juan et joueur de poker, est l’adjoint du major.

Le commissaire Filipo, célibataire, vit avec ses deux bergers australiens Xavier et Jean-Luc. Signe particulier : mâche du papier lorsqu’il est énervé.

Amandine est mariée à Henry Moulin, professeur de français, coqueluche de ses élèves. Amandine est comptable. Ils ont trois filles : Zoé (8 ans) Jade (7 ans) et Lola (6 ans). Signe particulier : Amandine a eu une liaison amoureuse, il y a vingt ans, avec Filipo.

Aujourd’hui Amandine a disparu et le commissaire Filipo demande au major Clivel de mener l’enquête. Tout porte à croire qu’Henry Moulin a fait disparaître son épouse et pourtant …

Waouh … lorsque j’ai refermé ce livre, j’ai été émue, les larmes étaient là. L’auteure a décidé de nous plonger dans un univers qui fait froid dans le dos : vivre avec un pervers narcissique. Le récit se déroule sur deux périodes : Amandine raconte sa vie sur les six mois qui précèdent sa disparition et le présent où l’on suit les investigations des enquêteurs. Cette violence lascive, la sournoiserie, la violence des mots, la perversité sont brillamment décrits. On ne peut imaginer que la personne avec qui l’on vit, avec qui l’on décide de fonder une famille puisse, sous couvert d’avoir souffert dans sa jeunesse, rejeter toute la haine sur l’autre.

Pendant toute ma lecture, je me suis demandée comment l’auteure avait réussi à décrire aussi précisément certaines scènes, tout est expliqué en remerciements à la fin. Un travail extraordinaire basé sur des faits réels a été fourni. Même la scène de recherche cinophile a fait l’objet de renseignements précis … Un travail de fourmi.

Cette histoire est très très très noire car même si l’on peut penser que certaines personnes arrivent à s’en sortir, d’autres plongent ou vivent avec. Cela concerne aussi bien les hommes que les femmes. Le pervers narcissique n’a pas de profils particuliers.

Quelle sacrée découverte !!!!! Natacha Calestrémé a marqué mon année 2018 (même si celle-ci n’est pas finie) mais c’est comme ça … les gros coups de coeur arrivent à n’importe quel moment.

Je remercie chaleureusement les éditions Albin Michel pour leur confiance. Sortie nationale le 05 avril 2018.

Résumé : Une femme a disparu. Son mari évoque un possible suicide, ses parents affirment qu’elle a été tuée, ses collègues pensent qu’elle s’est enfuie avec un amant, et autant de témoignages contradictoires qui ne correspondent pas avec la description qui est faite de cette mère de trois petites filles.
Qui croire ?
Qui manipule qui ?
Connaît-on vraiment la personne qui vit à nos côtés ?
Au fil d’une intrigue aussi poignante que déroutante, Natacha Calestremé dépeint les effets de l’emprise et de la perversion, les silences qui accompagnent cette violence invisible, les pièges dans lesquels tombe l’entourage… et donne peut-être les clefs pour s’en libérer.

Biographie de l’auteure : Natacha Calestrémé est journaliste, réalisatrice et écrivaine.

Après un parcours en publicité, puis en presse, elle rejoint France 2, France 3 et TF1 en tant qu’auteur, puis M6 international à l’unité documentaires.
Elle réalise ensuite sa propre collection de documentaires, intitulée « Les héros de la nature ». Une série de portraits d’hommes et de femmes qui agissent pour la protection de la biodiversité à travers le monde. Elle a dirigé cette collection de 52 minutes depuis juin 2000. Ses films sont diffusés sur France 5, France 3, ZDF, Rai 3, RTBF, TSR, Canal + Scandinavie,TV5 Monde, Ushuaïa TV, etc…

Membre de la société des Explorateurs Français, membre des JNE (journalistes écrivains pour la nature et écologie), environnementaliste, elle parcourt les cinq continents à la recherche de ces femmes et hommes d’exception. Elle partage son expérience, donne des conférences en France, Belgique, États-Unis (Muséum d’Histoire naturelle, Festival du scoop d’Angers, Société des explorateurs, Cycle Exploration du monde, Nature & découvertes, Mindshift Institute, Nov’art, Sénat, Observatoire de Meudon, Cité des Sciences et de l’Industrie…) et écrit pour le magazine Nouvelles Clés.
Portée par des sujets comme l’autisme, le danger des pesticides, le réchauffement climatique, la santé, elle a réalisé plusieurs films sur ces sujets.

En 2010, Bonne Pioche et M6 confient à Natacha Calestrémé, sur une idée originale de Stéphane Allix, la direction d’une série intitulée « Enquêtes extraordinaires », qui aborde notamment la question des guérisseurs, du sixième sens et des frontières de la vie.
Elle a interviewé de très nombreux médiums, guérisseurs et thérapeutes. Ce qu’ils l’ont dit lui a donné l’idée de créer et de présenter l’émission « Sur les chemins de la santé » diffusée sur Inrees.TV depuis mars 2016.
Elle écrit également pour Inexploré Magazine.

les_racines_du_sang_03

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s