Bilan lectures 2018

De l’excellentissime, du très bon, du bon,
du moins bon … 2018 se termine en fanfare …

Vive 2019 pour de nouvelles lectures …

 

Je remercie chaleureusement les maisons d’éditions pour leur confiance et les auteur(e)s, pour ceux que j’ai eu la chance de rencontrer, de leur patience et leur sourire.

Je remercie aussi vivement tous les visiteurs et abonnés qui ont pris le temps de venir faire un tour sur mon blog, d’avoir aimé ou pas mes retours lecture, de les avoir commenter. Puisse 2019 être aussi riche … A l’année prochaine !!!!

MON TOP 10

MES DIX LIVRES PREFERES DE CETTE ANNEE 2018  … 

J’aurai pu, pour beaucoup, tous vous citer mais il faut bien choisir ceux qui sortent du lot.

Alors voici mon classement … Par ordre alphabétique …

  1. ANNE-SARA « Au commencement, je suis mort ! »
  2. FRANCK BOUYSSE « Grossir le ciel »
  3. NATACHA CALESTREME « Les blessures du silence »
  4. JACQUES EXPERT « Hortense »
  5. CARA HUNTER « Sous nos yeux »
  6. BENJAMIN MYERS « Dégradation »
  7. MARIE NEUSER « Délicieuse »
  8. BENOIT PHILIPPON « Mamie Luger »
  9. FRANCK THILLIEZ « Le manuscrit inachevé »
  10. DENIS ZOTT « Maudite ! »

Le chagrin de BALTO de Gilles CALAMAND

005531485

Un juge à la retraire bon, intégre, assassiné et décapité.

Un commissaire boiteux, perspicace.

Un chien amoureux qui parle et se confie.

Une enquête, vieille de quarante ans, non élucidée qui refait surface.

Des témoins qui se taisent ou mentent parce qu’ils ont peur.

Un bon polar, agréable à lire. Pour ne pas se prendre la tête et passer un bon moment de lecture. ♥♥±

Je remercie chaleureusement les éditions de Borée pour leur confiance. Sortie nationale le 15 novembre 2018.

Résumé de l’histoire : Le commissaire Émile Loubet enquête sur la décapitation de Georges Danton, un juge à la retraite dont le corps a été découvert grâce à son chien Balto. Ce crime semble être en lien avec une affaire que le magistrat avait récemment exhumée, celle de la disparition du jeune Stéphane Gardinier, probablement assassiné.

Biographie de l’auteurGilles Calamand est un écrivain français né le 18 mars 1949 à Lyon (2e).

Il publie de nombreux romans historiques (dont Le Loup des combes qui retrace l’épopée de la première croisade, Le Mystère de Calmis qui décrit la Gaule romaine du Ier siècle) et des romans policiers (Secrets de familles, Verveine menthe, À brides abattues, Tir au pigeon). Il a écrit aussi un recueil de poésies dont le style n’est pas sans évoquer Pierre Reverdy.

Diplômé en psychologie et en sciences politiques, il est correspondant de plusieurs journaux régionaux et nationaux. Passionné de philosophie, il participe à de nombreux cercles philosophiques. Animateur de radio, il a créé des émissions sur la chanson française et la musique classique dans une radio locale (Radio Craponne) ainsi qu’une émission (Bric à brac) où il ne manque pas d’inviter aussi bien des hommes politiques que des écrivains, des chanteurs et des artistes de tous horizons.

Il est veuf, père de 4 enfants. Il vit à Saint-André-de-Chalencon (Haute-Loire).

Conférencier, il a animé des rencontres sur des thèmes divers : l’analyse de dessin d’enfants (psychologie de l’enfant) ou les incertitudes du hasard (de la prédestination à la réalité). Il est aussi spécialiste des questions politiques en particulier du Proche-Orient.

gilles-calamand-a-dedicace-l-arme-a-l-oeil-1507648389

Toxic star de Hervé CLAUDE

AU PAYS DES KANGOUROUS … HOP HOP HOP !!!!!

41HIHhjxazL._SX195_

Nous voilà plongés dans le désert australien où un cadavre est découvert.

Mais les cadavres s’accumulent … alors notre enquêteur, jeune journaliste, comme par hasard « petit clin d’oeil à l’auteur », va se lancer sur les traces du ou des coupables. Et il va voyager jusqu’en Roumanie. Sous le règne de Ceaucescu, la corruption, l’espionnage et la délation étaient monnaie courante. A travers les quelques archives retrouvées sur place et les témoignages cachés, l’enquête va avancer. Et ce qui sera découvert ne sera pas folichon. Car comment échapper au régime totalitaire de la famille Ceaucescu sans changement d’identité.

La corruption est omniprésente et c’est affolant.

L’homophobie, le harcèlement moral, la violence gratuite, les empoisonnements, les accidents volontaires, rien n’arrêtera les commanditaires.

J’ai trouvé ce polar très bien écrit, un bon moment de lecture. ♥♥♥±

Je remercie chaleureusement les éditions de l’Aube noire pour leur confiance. Sortie nationale le 1er mars 2018.

Résumé de l’histoire : Un 4×4 abandonné au milieu de nulle part, dans une immensité désertique. Juste à côté, un squelette, rapidement identifié comme étant celui d’un ancien champion de footy, le sport australien le plus populaire. Le journaliste Anthony Argos, reporter obstiné à l’allure d’ours mal léché, veut connaître la vérité sur cette disparition et, bientôt, sur d’autres morts mystérieuses de joueurs de la même époque. Il ira jusqu’en Roumanie, pays d’origine du champion, pour démêler les fils de l’intrigue… et découvrir une vérité qui va déranger beaucoup de monde !

Un polar très noir, qui nous plonge dans une Australie occidentale, policée mais qui sera rattrapée par ses côtés les plus sombres.

Biographie de l’auteurHervé Claude, né le 19 novembre 1945 à Paris, est un journaliste et écrivain français.

Hervé Claude a présenté le journal d’Antenne 2, puis France 2, de 1975 à 1994. Il travaille depuis cette date sur Arte. Il anime l’émission religieuse Agapè, un dimanche par mois, sur France 2, dans le cadre de l’émission Le Jour du Seigneur jusqu’en janvier 2010, puis à partir de mai 2010 dans une formule plus courte (l’émission passe de 52 à 26 minutes).

Hervé Claude a écrit une dizaine de romans. Requins et Coquins est le deuxième dans la Série noire après Riches, cruels et fardés. En septembre 2007, est sorti le dernier tome de la trilogie Mort d’une drag-queen. Il a aussi publié un roman noir dans la collection Suite noire sous le no 24 intitulé Cocu de sac.

Journaliste à la télévision, il travaille principalement pour Arte. Il vit plusieurs mois de l’année en Australie.

Hervé Claude a été marié de 1972 à 1976 à Françoise Kramer. Il est aujourd’hui pacsé avec le sculpteur Matei Negreanu.

AVT_Herve-Claude_1658

Délicieuse de Marie NEUSER

PRÊT – ACTION – MOTEUR …

CVT_Delicieuse_6442

Véritable coup de coeur de cette fin d’année par la mise en scène très originale.

Devant une caméra, au milieu du repas, elle raconte sa vie, son travail « psychologue judiciaire », son fils, son amour démesuré aveuglant unique passionné pour lui l’homme artiste-peintre. A qui s’adresse ce film ? A l’homme qu’elle aime.

Pourtant tout avait bien commencé, vingt ans d’amour, fusionnel comme on dit. Et puis un jour tout a basculé sans qu’elle s’en rende compte. Quand une épouse éperdument amoureuse, inconsciente de l’échec de son mariage, se rebelle.

Il y a des longueurs de narration mais elles sont nécessaires pour comprendre la vie de cette femme. Les phrases sont fortes d’émotion, cette femme souffre, elle voudrait réparer ses erreurs et elle va essayer. Elle se pose des questions mais aucune réponse ne vient à elle. Elle sombre dans la détresse, dans la dépression.

Il y a aussi les entretiens qu’elle raconte avec les détenus qu’elle rencontre et au fur et à mesure de ces rencontres une idée va germer dans sa tête. A travers le témoignage de l’un de ses patients – dont je tairais le nom car spoil – une horrible, dégoûtante, innomable vengeance va voir le jour. Qui va en subir les conséquences ? Je vous laisse le deviner en lisant cette histoire d’une intensité incroyable. Un huis-clos jubilatoire pour le lecteur.♥♥♥♥♥

Je remercie chaleureusement les éditions Fleuve noir pour leur confiance. Sortie nationale le 23 août 2018.

Résumé de l’histoire : L’histoire commence ainsi : une femme parle à l’homme qu’elle aime.
Devant elle : les restes d’un repas.
Plutôt que le papier, elle a choisi l’écran.
À l’intimité d’une lettre, elle a préféré la vidéo et la multitude des réseaux sociaux.
Cette femme, c’est Martha Delombre, psychologue criminelle habituée aux confessions les plus abominables.
C’est désormais à son tour de se confesser. L’impudeur ? Peu lui importe, car tout le monde doit savoir. À commencer par lui. Le traître.
Peut-on dire adieu à vingt ans d’amour fou en succombant à la première inconnue qui passe ? C’est ce qu’il croyait. Au rythme des likes et des partages, traquant la fréquence des connexions, scrutant le pouls des commentaires, Martha la ténébreuse se montrera prête à tout pour continuer d’exister sans baisser la garde, jusqu’au point de rupture. Celui qu’on n’attendait pas et qui a le pouvoir de redistribuer les cartes.

Biographie de l’auteure : Marie Neuser, agrégée d’italien, enseigne, vit et écrit à Marseille. Ses quatre romans, Je tue les enfants français dans les jardins, Un petit jouet mécanique, et plus récemment, Prendre Lily et Prendre Gloria, tous les deux publiés chez Fleuve Éditions, ont reçu un très bel accueil critique.

AVT_Marie-Neuser_8759

Dégradation de Benjamin MYERS

AMES SENSIBLES, VOUS AURIEZ TORT
DE VOUS ABSTENIR …

CVT_Degradation_4804

« Meurtres – Corps disparus – Porchers – Policiers corrompus – Showbiz – Pornographie. Et pire encore ? »

Sur fond d’histoire vraie – rappelez-vous Sir Jimmy Savile, star pédophile de la BBC, anobli par la reine, suicidé – des individus qui ne vous laisseront pas indifférents.

 J’ai noté qu’il y avait quatre types de personnages aux caractères différents :

1/ Il y a les taiseux, taciturnes, arrogants, carriéristes ;

2/ Il y a ceux en mal de reconnaissance, buveurs, fouineurs, chiants ;

3/ Il y a l’ignorant, le bête et méchant, violent, déjanté de perversité et de méchanceté ;

4/ Et puis tous les autres, les pervers, les vicieux, les malades mentaux et sexuels, un tantinet ironiques et surtout BCBG.

On retrouve dans ce thriller des choses très atypiques, comme par exemple aucune virgule n’est noté et cela ne gêne en rien la lecture. On y parle aussi des « snuff porno movie » et du trafic des films sous couvert de notables. L’auteur nous met aussi en garde et sans retenue avec le « méfiez-vous, l’habit ne fait pas le moine ». C’est pour cela aussi que certains passages sont d’une sauvagerie, d’une violence extrême ; le vocabulaire est cru mais jamais vulgaire.

Il va falloir, cher(e)s lecteur(rice)s vous faire violence ; si vous aimez les histoires un peu « borderline » … alors vous pouvez vous lancer dans ce livre … sans retenue. Hauts de coeur garantis.♥♥♥♥♥♥

Je remercie chaleureusement les éditions Seuil-Cadre noir pour leur confiance. Sortie nationale le 6 septembre 2018.

Résumé du livre : Au plus profond de l’hiver, dans la lande rugueuse et désolée du nord de l’Angleterre, une jeune fille disparaît. Deux hommes la recherchent : le détective James Brindle, solitaire, taciturne, obsessionnel, et Roddy Mace, ex-journaliste des tabloïds fuyant son passé de débauche à Londres. Ils ne tardent pas à dénicher le suspect idéal : Steven Rutter, terrifiant personnage, plus proche de la bête sauvage que de l’homme, qui vit retiré dans une ferme isolée et rumine de sombres secrets. Mais il n’est pas le seul, et ce qui s’annonçait comme un banal fait divers va bientôt basculer dans l’horreur, à mesure que Brindle et Mace plongent dans les coulisses insoupçonnées de la vie du hameau.

Biographie de l’auteur : Benjamin Myers est né à Durham en 1976 et vit aujourd’hui dans la campagne du Yorkshire, dont il a fait le décor de prédilection de ses romans. Ancien journaliste spécialisé musique pour diverses publications en Angleterre, il est l’auteur d’une oeuvre déjà conséquente, à paraître aux éditions du Seuil. Dégradation est son premier livre traduit en France.

ben